Patricio Freire et Charles Oliveira ont des opinions divergentes sur la trilogie Poirier-McGregor

L’attention du monde entier du MMA sera concentrée sur l’Octogone ce samedi lorsque Conor McGregor affrontera Dustin Poirier dans l’un des matchs en caoutchouc les plus attendus de l’histoire de l’UFC.

Le fait que Mcgregor ait battu Poirier par KO technique lors de leur première rencontre dans la division poids plume à l’UFC 178 en 2014 et que l’Américain ait remporté la deuxième rencontre sept ans plus tard à l’UFC 257 a rendu ce troisième combat encore plus intrigant.

Le champion poids plume Bellator Patricio Freire, qui est en train de se préparer pour défendre sa ceinture contre AJ McKee le 31 juillet, pense que la technique supérieure de McGregor sera un facteur clé dans le combat.

« McGregor est doué pour la vengeance. En fait, il gagnait le premier combat [before the finish] », a déclaré Freire. « Conor parle peut-être beaucoup de choses, mais il est beaucoup plus technique que Poirier. Je pense qu’il viendra mieux préparé cette fois et gagnera de manière décisive.

Pendant ce temps, le champion des poids légers de l’UFC Charles Oliveira pourrait avoir le plus d’intérêt pour quiconque dans l’événement principal de l’UFC 264. « Do Bronx » vient du Brésil avec son entraîneur, Diego Lima, et sera aux premières loges pour le combat de trilogie de samedi au T-Mobile Arena de Las Vegas. Oliveira voit cependant un résultat différent de celui que Freire prédit.

« Je ne doute pas que ce sera un combat difficile comme le premier. Je vois McGregor dominer les premier et deuxième tours, mais Dustin résister et devenir fort après le troisième », a déclaré Oliveira. « Je pense que Dustin a évolué plus physiquement et mentalement et gagnera à nouveau.

En ce qui concerne les intérêts d’enracinement, le champion brésilien ne peut nier qu’une défense du titre contre la star irlandaise serait beaucoup plus lucrative.

« Bien sûr, Conor rapporterait beaucoup plus d’argent », a déclaré Oliviera. « Si je pouvais choisir [an opponent], bien sûr ce serait lui. Mais je ne suis vraiment pas trop préoccupé par ça maintenant. La chose la plus importante pour moi est d’avoir un bon camp et d’être en bonne santé et prêt à défendre mon titre. Je suis sûr que ce sera une guerre contre Conor ou Poirier.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*