WTA Hambourg : Yastremska revient après une pause forcée, Petkovic ouvre contre Friedsam

Ce n’est que le 22 juin Dayana Yastremska acquitté de dopage conscient par un tribunal indépendant, l’Ukrainien est retourné deux semaines plus tard à Hambourg lors de la tournée WTA. De plus, après le tirage au sort, il est clair que Andrea Pektovic contre Anna-Lena Friedsam ouvrira.

Dayana Yastremska en tête à Hambourg

Ce fut un long processus qui ne s’est terminé pour Dayana Yastremska que le 22 juin : après que l’Ukrainienne ait été testée positive pour une substance anabolique le 24 novembre 2020, la joueuse de 21 ans a été retirée de toute participation à des tournois professionnels avec effet immédiat en lock-out. .

Ce n’est que le 22 juin qu’un tribunal indépendant a conclu à l’innocence de Yastremska. Leur première apparition en tournoi après la longue pause obligatoire est le numéro 38 mondial. maintenant à Hambourg, où elle rencontrera Magdalena Frech ou une qualification après un laissez-passer au début en tant que tête de série.

Zidansek démarre à Hambourg

Le champ des participants sera affiné par la demi-finaliste de Roland-Garros Tamara Zidansek, qui est troisième derrière Yulia Putintseva sur Rothenbaum. En plus de ces deux joueuses, la numéro quatre du tournoi Danielle Collins bénéficiera dans un premier temps d’un bye.

Dès le début, cependant, il y a un duel purement allemand entre Andrea Petkovic et Anna-Lena Friedsam. « La dernière fois que j’ai perdu contre Anna-Lena », Petkovic se souvient de sa défaite en deux phrases il y a deux ans à Nuremberg – à l’époque également sur terre battue.

Niemeier a ouvert contre Garcia

Un autre moment fort d’un point de vue allemand est la rencontre entre Jule Niemeier et la Française Caroline Garcia. « J’ai vraiment hâte au tournoi. C’est ma première fois ici, vous pouvez voir à quel point il y a de l’histoire derrière. que les femmes peuvent rejouer ici après 19 ans », a déclaré Niemeier après le tirage au sort.

Mona Barthel et Tamara Korpatsch ne connaissent pas encore leurs adversaires, elles rencontrent un qualifié ou un heureux perdant.

Ici le tableau unique à Hambourg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*