Le bureau n’est pas mort, dit BlackRock. Voici pourquoi.

Si le coronavirus a changé les perspectives commerciales de n’importe quelle industrie, c’est sûrement le secteur des bureaux.

Après tout, les travailleurs ont prospéré dans l’environnement de travail à domicile, et de nombreuses entreprises se réjouissent à l’idée de laisser les travailleurs rester à la maison, ou peut-être simplement visiter une ou deux fois par semaine, quelle que soit la menace pour la santé.

BlackRock, cependant, hésite à jeter le bébé avec l’eau du bain, ou quelle que soit la bonne métaphore du bureau. Le plus grand gestionnaire de fonds au monde se réfère à une enquête de la société immobilière CBRE, qui a révélé que seulement 9% des grandes entreprises s’attendaient à des espaces de bureaux nettement plus petits au cours des trois prochaines années. C’est parce que les entreprises voudront également une densité plus faible, ainsi que la capacité d’absorber les jours de pointe de demande pour leurs travailleurs.

La pandémie a également suscité un intérêt accru pour la durabilité, de sorte que les «bâtiments verts», disent-ils, se négocieront à un prix plus élevé. « Nous nous attendons à ce que les immeubles de bureaux de meilleure qualité – généralement de grands espaces nouvellement construits avec une plus grande flexibilité et de meilleures références en matière de durabilité – bénéficient au détriment des bureaux qui sont plus petits, moins économes en énergie et situés en dehors des emplacements centraux », ont-ils déclaré.

BlackRock n’a pas identifié les immeubles de bureaux qu’ils considéraient comme de qualité. L’indice FTSE Nareit Equity Office a rebondi de 19 % cette année, après une baisse de 18 % en 2020, et selon Nareit, le taux d’occupation était peut-être étonnamment élevé de 93 %.

Les principales fiducies de placement immobilier de bureaux comprennent Alexandria Real Estate Equities ARE,
+1,32 %,
Propriété de Boston BXP,
+0.18%
et Vornado Realty Trust VNO,
-1,54%.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*