Rosé parle d’un nouveau clip dans une interview exclusive

Depuis que Rosé a obtenu une place dans le dernier carré de Course de dragsters de RuPaul saison 13, cette reine de New York a pris d’assaut le monde avec sa carrière musicale florissante. En mai, la native d’Écosse a sorti son premier single « The Devil in the Details », un hymne pop qui sera bientôt accompagné d’un clip captivant. Tout au long de son mandat à Course de dragsters, Rosé a régulièrement montré ses côtelettes vocales, qu’elle brille dans un Rusical ou qu’elle crache des riffs dans la Werk Room. Elle a également joué sur L’Amérique a du talent dans le cadre du trio de drag Stephanie’s Child.

Maintenant, Rosé présente aux fans son art en tant que chanteuse solo, un rêve qu’elle tient depuis son enfance lorsqu’un jeune Ross McCorkell écoutait des puissances comme Céline Dion et Whitney Houston. Dans une interview exclusive avec Screen Rant, Rosé a partagé des détails sur sa musique originale, ses objectifs de carrière ambitieux et son nouveau clip pour « The Devil in the Details ». La vidéo, qui sera diffusée le 7 juillet à 12 h HE, a été réalisée par Austin Nunes et présente la transformation de Rosé en un diable féroce pour trouver son pouvoir intérieur et poursuivre avec confiance un intérêt romantique.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Tout d’abord, comment se passe votre été ? Je sais que vous avez été très occupé avec la tournée Drive ‘N Drag et Pride.

« Je vais bien ! Je suis en fait vraiment reconnaissant que les choses commencent enfin à se détendre et à ralentir très légèrement. J’ai réalisé que je n’avais pas fait de pause depuis ‘Course de dragsters’ commencé, tu sais ? J’étais sur la route après la fin de la saison. La fierté était folle et maintenant je retourne juste dans l’espace des créateurs, écrivant plus de musique et travaillant sur d’autres projets. »

En parlant de votre musique, qu’est-ce que ça fait de sortir un clip pour « The Devil In The Details ? » Parlez-moi de votre vision de la vidéo.

« Je suis tellement excité. Nous sommes allés en quelque sorte d’une manière que je considère vraiment littérale parce que la chanson elle-même sert comme un double sens. Sur le plan des paroles, c’est une note d’amour pour moi, mais sous l’apparence d’un message à un autre homme.

Trop souvent, les gens se laissent entraîner dans une idée de perfection, qui n’existe pas. Cela peut parfois être aveuglant. Cette chanson est un petit coup de coude pour retirer le bandeau et vivre pleinement votre vie.

[Additionally], ‘Le diable dans les détails’ a été inspiré par mon tournant sur ‘Course de dragsters de RuPaul.’ J’avais bien performé semaine après semaine et j’étais tellement déterminé à fournir un produit impeccable et poli à Ru et aux juges, mais dans le processus, j’ai commencé à perdre une partie unique, vitale et vulnérable de moi-même. Vers la mi-saison, j’ai réussi à me détendre et à m’amuser visiblement beaucoup plus. Et lors d’un épisode en particulier, j’ai finalement laissé transparaître mes vraies couleurs. Au cours de la délibération qui célébrait à la fois mes imperfections et modifiait mon parcours dans la série, RuPaul a fièrement remarqué : « Le diable est dans les détails !‘ Je pensais, ‘Je vais écrire une chanson à ce sujet.’

Nous avons décidé d’opter pour l’option la moins difficile à représenter visuellement, à savoir la vidéo sur une relation, une connexion romantique et sexuelle. Nous l’avons tourné en une journée et sommes allés au HAM. J’en suis si fier, je pense que les danseurs ont été formidables. Je suis tellement heureux de le sortir. »

Vous avez reçu des retours tellement positifs sur le single jusqu’à présent. Les fans étaient également ravis lorsque vous avez annoncé la vidéo. Comment ça se sent ?

« Incroyable. J’ai eu tellement de chance au cours de la dernière année d’avoir été doué et d’avoir reçu cette opportunité d’avoir la plate-forme sur laquelle je me tiens maintenant. Ce que j’ai toujours voulu faire, c’était m’exprimer à travers mon art. à ce sujet, le fait que j’ai un public qui veut écouter ce que j’ai à dire et les sons que je fais et les visuels, c’est vraiment excitant. »

Comment était-ce de chanter une partie de « The Devil in the Details » tous les soirs à Drive ‘N Drag ?

« Oh mon Dieu, tellement amusant. C’était vraiment fou. J’ai terminé mon set avec un morceau de la chanson tous les soirs. C’était tellement cool de baisser les yeux et d’entendre les gens chanter. Vraiment, c’est comme un rêve devenu réalité. »

Quand est né le rêve de poursuivre une carrière dans la musique ?

« J’ai été musicien toute ma vie et cela a toujours été mon rêve le plus important, être un chanteur et avoir ma propre musique et jouer. Drag est venu beaucoup plus tard et il se trouve que c’est le vaisseau à travers lequel tout cela s’aligne pour moi, ce qui est vraiment cool. »

Avez-vous eu des influences musicales en grandissant ?

« J’ai toujours été inspiré par des chanteurs et de la musique pop vraiment incroyables, en particulier les femmes. Quand j’étais enfant, à la radio il y avait Britney Spears et Christina Aguilera. Mais je me suis vraiment connecté avec des voix puissantes comme Céline Dion, Whitney Houston. Et en tant que un auteur-compositeur, les années 80 et ce genre de son rêveur influence vraiment ma musique. »

Les fans peuvent-ils s’attendre à plus de musique de votre part ?

« J’écris en ce moment, ce qui est tellement excitant. Enfin, les choses sont toujours très chargées, mais j’ai plus d’espace dans mon calendrier et dans mon cerveau pour créer plus de choses. Donc, j’écris actuellement. Il va y avoir plus . »

Maintenant que vos carrières de drag et de musique sont unies, quels sont vos objectifs à long terme ?

« Quand j’étais sur ‘Course de dragsters de RuPaul,’ J’ai dit que je voulais être comme RuPaul. Je suis définitivement quelqu’un qui, en tant qu’artiste formé depuis l’enfance, je suis bon dans beaucoup de choses et j’aimerais poursuivre une carrière à peu près tout. C’est ce que je pense que RuPaul représente et fait, animer des situations et des émissions de télévision, jouer, chanter, sortir de la musique. Je ne vois pas vraiment de limite. Je ne veux jamais m’ennuyer. »

L’enfant de Stéphanie est-il toujours ensemble ?

« C’est toujours une chose, bien sûr. C’est comme le cœur de mon art du drag. En ce moment, nous [Jan and Lagoona Bloo] ont en quelque sorte chacun pris un moment individuellement sous les projecteurs et nous explorent nous-mêmes. « 

Les fans ont adoré votre personnage de Snatch Game, Mary Queen of Scots. Verrons-nous d’autres vidéos de Mary comme son aventure à New York ?

« C’est l’une de mes choses préférées qui est sortie de Course de dragsters et tout ce processus artistique. Je suis acteur et je n’aime presque rien de plus que créer et me soumettre pleinement à un personnage. J’ai créé, en fait avec le réalisateur de mes clips [Austin Nunes], la mini-série vidéo que j’ai faite avec Mary Queen of Scots pendant la diffusion de l’émission cette année. Nous avons parlé du fait qu’il pourrait peut-être se présenter comme sa propre émission de télévision.

L’un de mes principaux fantasmes et rêves serait que Mary ait sa propre émission parce qu’elle est la patronne. Ce serait littéralement elle en train d’essayer différentes choses. Il n’y a pas de fin à cette liste – Mary prend un cours de spin, Mary va faire les courses. Elle est nouvelle en tout et elle a une opinion, donc je pense que ce serait vraiment drôle. »

Le clip de « The Devil in the Details » sera présenté le 7 juillet à 12 h HE sur Rosé’s Youtube et Instagram.

The Suicide Squad : le pacificateur de John Cena a été changé dès son premier jour



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*