« Si vous faites du bon travail, vous serez récompensé » – Mercedes à George Russell

[ad_1]

« Si vous faites du bon travail, vous serez récompensé » – Mercedes promet fortune à George Russell s’il se comporte bien en 2021 avec Williams.

Mercedes a massivement investi dans George Russell, et il y a quelques années, il a été envoyé chez Williams pour se développer avec l’intention de diriger les Silver Arrows à l’avenir.

Dans sa troisième année avec Williams, Mercedes prévoit de l’amener la saison prochaine, alors que l’avenir de Valtteri Bottas avec Mercedes est incertain.

« Je suis en communication constante avec Mercedes évidemment parce qu’ils ont toujours pris soin de moi », a déclaré Russell à Sky F1. « Je suis leur pilote junior, et ils contrôlent mon destin en tant que tel, où qu’il soit.

« Ils ont toujours dit ‘si vous faites du bon travail, vous serez récompensé.’ C’est aussi simple que ça. J’aurai un moteur Mercedes derrière moi l’année prochaine, quoi qu’il arrive. Je suis un chauffeur Mercedes et je suis fidèle à Mercedes.

« Je veux me battre pour des victoires et des championnats du monde. J’ai travaillé si dur pour entrer en Formule 1, et je n’ai pas travaillé si dur pour me battre pour la 15e place. Je suis ici pour gagner, je veux gagner, et c’est ce que je veux faire le plus tôt possible.

« Je fais juste ma meilleure semaine par semaine et ce qui en découlera, qui sait. »

J’ai juste besoin d’un peu de chance

Pour la première fois avec Williams, Russell est entré dans la Q3 et a scellé un départ P8 pour le plus récent Grand Prix, mais n’a finalement pas réussi à être dans la fourchette des points par une position le jour de la course principale; réagissant à cela, Russell a affirmé que son équipe avait juste besoin de chance.

« J’étais huitième, sur le pneu médium, j’avais Fernando et Stroll juste devant moi sur le tendre, et malheureusement, nous avons eu une panne mécanique. C’est tellement dommage pour tout le monde – ça n’arrive pas quand on est depuis deux ans ; cela arrive la seule fois où nous sommes dans les points.

«Chaque fois que nous n’avons eu qu’une demi-opportunité, il y a toujours eu quelque chose qui nous a échappé. C’était presque trop beau pour être vrai à un moment donné, puis quand j’ai reçu ce message radio, j’étais comme ‘ça y était’. Vous savez, c’est la course parfois.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*