Deux immeubles d’appartements en dur verrouillage à Sydney et Melbourne pour contenir l’épidémie de Covid

[ad_1]

Les inquiétudes concernant la propagation de la variante Delta dans les immeubles d’appartements ont entraîné un verrouillage strict de deux complexes résidentiels à Sydney et Melbourne.

Un immeuble d’appartements à Bondi Junction dans l’est de Sydney reste sous surveillance policière après que huit cas de Covid-19 ont été détectés dans cinq des 29 appartements, tandis que les résidents d’un immeuble d’appartements à Maribyrnong dans la banlieue nord-ouest de Melbourne ont reçu l’ordre de s’isoler après un déménageur avec Covid y a travaillé la semaine dernière.

Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud a rendu les masques faciaux obligatoires dans les espaces partagés des immeubles d’habitation en réponse à l’épidémie, y compris pour les résidents, les visiteurs, les chauffeurs-livreurs et les nettoyeurs.

Le directeur de la santé de NSW, le Dr Kerry Chant, a déclaré que les personnes qui vivent dans des immeubles d’habitation ne devraient pas se rassembler dans les espaces communs, citant même le fait de jeter les ordures comme un risque.

« C’est un rappel du risque que pose Covid et pourquoi nous exigeions des masques … dans les zones de propriété commune intérieures des locaux résidentiels et décourageons également les rassemblements sociaux ou tout rassemblement entre les groupes de ménages dans ces immeubles d’appartements également », a-t-elle déclaré.

Les résidents d’un immeuble d’appartements à Maribyrnong ont reçu mardi une lettre leur ordonnant de s’isoler pendant 14 jours, après qu’un déménageur Covid-positif ait travaillé à l’adresse le 8 juillet.

Les résidents de l’appartement Ariele dans la rue Thomas Holmes, à Maribyrnong, se sont réveillés pour trouver la lettre du district de santé local Western Health sur le pas de leur porte.

Il a déclaré que toutes les personnes qui se trouvaient à l’appartement le 8 juillet ont été identifiées comme un contact étroit de niveau 1 et ne doivent pas quitter leur appartement pendant 14 jours, sauf pour se faire tester. Cela inclut toute personne qui vient de visiter ou d’effectuer une livraison, si elle a accédé au hall résidentiel, aux cages d’escalier, à l’ascenseur, aux étages résidentiels ou au parking.

Les résidents qui n’étaient pas à l’adresse mardi mais qui y sont allés à n’importe quel moment du vendredi au lundi soir sont des contacts de niveau deux et doivent s’isoler jusqu’à ce qu’ils reçoivent un résultat de test négatif.

La décision de verrouiller l’appartement fait suite au verrouillage d’un appartement du sud de Melbourne le mois dernier, après que le virus se soit transmis entre voisins et via des espaces partagés.

Le déménageur de Sydney s’est rendu dans deux maisons privées à Victoria le 8 juillet avant de se rendre en Australie-Méridionale et de retourner à Sydney le 9 juillet. Ils ont été identifiés comme un contact étroit et testés positifs le 10 juillet. L’un de leurs deux collègues a déjà été testé positif, l’autre est en isolement.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque matin un e-mail avec les meilleures histoires de Guardian Australia

Les autorités sanitaires ont déclaré que les entretiens de recherche des contacts avec les déménageurs s’étaient « révélés complexes et difficiles » et qu’il pourrait y avoir d’autres sites d’exposition à venir.

Victoria a enregistré un nouveau cas de coronavirus mardi matin. Il s’agirait d’un contact familial d’une famille qui a déménagé à Melbourne depuis Sydney la semaine dernière. Deux membres de la famille avaient déjà été testés positifs.

La résidente de l’appartement Ariele, Sherille Scott, a déclaré qu’elle n’avait pas lu la lettre jusqu’à ce qu’elle ait vu des équipes de presse garées à l’extérieur du bâtiment.

« Alors je me suis levé vers six heures moins le quart, j’ai vu une lettre sur le seuil de ma porte, je n’y ai pas beaucoup pensé, je l’ai ramassée, je l’ai fourrée dans mon sac, je suis montée dans ma voiture et je suis sortie, j’ai vu toutes les équipes de presse – puis lu la lettre et est rentrée directement », a-t-elle déclaré à ABC News.

Scott a déclaré que les déménageurs étaient dans le bâtiment pendant une demi-journée jeudi. Elle partageait l’ascenseur avec un tas de meubles.

Elle a dit qu’elle était heureuse de fermer, mais craignait de ne pas avoir suffisamment de médicaments.

Le supermarché Coles à Craigieburn Central, la station-service Mobil Ballan sur la Western Highway à Ballan et McDonald’s sur l’autoroute à Ballan ont également été identifiés comme des sites d’exposition de niveau 1, ce qui signifie que toute personne qui les a visités à l’heure indiquée doit s’isoler pendant 14 jours.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*