Ce crédit d’impôt lucratif paie les propriétaires d’entreprise qui embauchent des anciens combattants, des adolescents et d’autres travailleurs admissibles

Il n’est pas facile d’embaucher des travailleurs de nos jours. Mais si votre entreprise embauche un membre d’un certain groupe, vous pouvez demander le crédit d’impôt pour les opportunités de travail (WOTC) potentiellement lucratif. Voici ce que vous devez savoir pour faire du WOTC un économiseur d’impôt pour votre entreprise.

Ce crédit d’impôt fédéral sur le revenu équivaut généralement à 40 % du salaire admissible de la première année versé à un employé admissible, jusqu’à un montant de salaire maximal de 6 000 $. Cela se traduit par un crédit maximal de 2 400 $ par employé admissible (40 % x 6 000 $). Qui aide.

Le taux de crédit est réduit à 25 % du salaire admissible de la première année pour un employé qui accomplit au moins 120 mais moins de 400 heures de service. Cela se traduit par un crédit maximal de 1 500 $ (25 % x 6 000 $) par employé admissible. Pas mal du tout.

Les salaires admissibles de première année désignent les salaires admissibles payés pour des services rendus au cours de la période d’un an commençant le jour où l’employé nouvellement embauché commence à travailler.

Des règles spéciales s’appliquent à certains anciens combattants, bénéficiaires d’aide familiale de longue durée et employés pour les jeunes d’été. Plus d’informations sur ces règles spéciales plus tard.

Employés admissibles

Pour être un employé éligible, votre nouvelle embauche doit être certifiée en tant que membre d’un groupe ciblé par l’Agence nationale de la main-d’œuvre (SWA) applicable. En tant qu’employeur, vous pouvez soit : (1) obtenir la certification le jour où l’employé commence à travailler ou (2) remplir un avis de présélection, en utilisant le formulaire IRS 8850 (Pre-Screening Notice and Certification Request for the Work Opportunity Credit), le jour où vous offrez un emploi à un futur employé. Ensuite, vous soumettez le formulaire 8850 à la SWA (pas à l’IRS) dans les 28 jours suivant le début du travail de l’employé.

Pour des liens vers le nom, l’adresse, les numéros de téléphone et de fax, et l’adresse e-mail du coordinateur WOTC pour chaque SWA, voir ici. Un processus de certification simplifié est disponible pour les vétérans sans emploi qualifiés.

Quels sont les salariés éligibles au crédit d’impôt opportunité de travail ?

Vous ne pouvez réclamer le WOTC que pour l’embauche d’un membre d’un groupe ciblé. Les groupes ciblés comprennent :

  • Bénéficiaires admissibles de l’aide aux familles avec enfants à charge ou d’un programme successeur.

  • Anciens combattants militaires qualifiés.

  • Ex-criminels qualifiés.

  • Résidents communautaires désignés.

  • Références en réadaptation professionnelle.

  • Jeunes employés d’été qualifiés.

  • Bénéficiaires admissibles de prestations d’aide nutritionnelle supplémentaire.

  • Bénéficiaires SSI qualifiés (toute personne certifiée par l’agence locale désignée comme recevant des prestations de revenu de sécurité supplémentaire en vertu du titre XVI de la loi sur la sécurité sociale pour tout mois se terminant dans la période de 60 jours se terminant à la date d’embauche).

  • Bénéficiaires d’aide familiale de longue durée.

  • Allocations de chômage de longue durée qualifiées.

Voir les instructions du formulaire IRS 8850 pour les définitions en anglais simple de ces groupes ciblés.

Calcul du crédit

Voici la perceuse.

Règle générale

Comme indiqué précédemment, le WOTC équivaut généralement à 40 % du salaire admissible de la première année versé à un employé admissible, jusqu’à un montant de salaire maximal de 6 000 $. Cela se traduit par un crédit maximal de 2 400 $ par travailleur admissible (40 % x 6 000 $).

Comme indiqué précédemment, le taux de crédit est réduit à 25 % du salaire admissible de la première année pour un employé qui accomplit au moins 120 mais moins de 400 heures de service. Cela se traduit par un crédit maximal de 1 500 $ par travailleur admissible (25 % x 6 000 $).

Exceptions à la règle générale

Il y a une limite plus élevée de 12 000 $ pour le salaire de première année versé à un ancien combattant qualifié qui a droit à une indemnisation pour une invalidité liée au service et qui a été démobilisé ou libéré de l’armée au cours de la dernière année. Cela se traduit par un crédit maximal de 4 800 $ par travailleur admissible (40 % x 12 000 $).

Il y a une limite encore plus élevée de 14 000 $ pour les salaires de première année versés à un ancien combattant qualifié qui était au chômage pendant au moins six mois l’année précédente. Cela se traduit par un crédit maximal de 5 600 $ par travailleur admissible (40 % x 14 000 $).

Si un ancien combattant qualifié a à la fois une invalidité liée au service et était au chômage pendant au moins six mois au cours de l’année précédente, la limite pour le salaire de la première année est de 24 000 $. Cela se traduit par un crédit maximal de 9 600 $ par travailleur admissible (40 % x 24 000 $). Wow!

Le WOTC pour un bénéficiaire d’aide familiale de longue durée équivaut à 40 % du salaire admissible de la première année jusqu’à un montant de salaire maximal de 10 000 $. Cela se traduit par un crédit maximal de 4 000 $ par travailleur admissible (40 % x 10 000 $). De plus, vous pouvez demander le WOTC pour 50 % du salaire admissible de la deuxième année jusqu’à un montant de salaire maximal de 10 000 $. Cela se traduit par un crédit maximal de 5 000 $ pour la deuxième année (50 % x 10 000 $) et un crédit combiné maximal pour les deux années de 9 000 $ (4 000 $ + 5 000 $). Wow!

Le WOTC pour un jeune employé d’été qualifié (un jeune de 16 ou 17 ans qui vit dans une zone d’autonomisation) équivaut à 40 % du salaire de première année payé au cours de toute période de 90 jours entre le 1er mai et le 15 septembre jusqu’à jusqu’à un montant de salaire maximal de 3 000 $. Cela se traduit par un crédit maximal de 1 200 $ par jeune admissible (40 % x 3 000 $).

Effets secondaires et limites du crédit d’impôt pour possibilité de travail

En tant qu’employeur, le fait de demander le WOTC réduit votre déduction d’impôt fédéral sur le revenu pour les salaires correspondants, dollar pour dollar. Vous pouvez éviter ce résultat en ne réclamant pas le WOTC si la déduction du salaire vous donne une meilleure réponse fiscale (peu probable).

Les salaires que vous prenez en compte pour réclamer le crédit d’impôt pour rétention des employés lié à la COVID-19 (expliqué ici) ne peuvent pas être utilisés pour réclamer le WOTC.

Vous ne pouvez pas demander le WOTC pour un employé qui est lié à l’employeur (votre entreprise) ou à certains propriétaires de l’employeur ou pour tout employé qui était auparavant employé par l’employeur.

Vous ne pouvez pas demander le WOTC pour les montants payés dans le cadre d’un programme de formation en cours d’emploi financé par le gouvernement fédéral. Les paiements de complément de travail en vertu de l’article 482(e) de la loi sur la sécurité sociale réduisent les salaires admissibles. Les salaires versés aux employés occupant des postes de remplacement de grève ne sont pas admissibles au crédit. Il est peu probable que les considérations mentionnées dans ce paragraphe s’appliquent, mais il s’agit d’une analyse complète.

Comment demander le crédit d’impôt pour possibilité de travail

Calculez et réclamez le crédit sur le formulaire IRS 5884 (Work Opportunity Credit). Le WOTC fait partie des crédits qui composent le General Business Credit (GBC) et est donc soumis aux règles de limitation du GBC. Reportez le montant du WOTC du formulaire 5884 au formulaire 3800 (Crédits commerciaux généraux) et prenez-le à partir de là. Ou demandez à votre fiscaliste de s’occuper des détails.

Vous pouvez reporter tout montant WOTC inutilisé pour l’année en arrière d’un an, et vous pouvez reporter tout montant encore inutilisé pendant 20 ans. S’il reste un montant de crédit inutilisé après la fermeture de la fenêtre de 20 ans, vous pouvez généralement déduire le montant inutilisé au cours de la 21e année. Personnellement, je ne pense pas trop aux impôts dans 21 ans, et je doute que vous le soyez non plus.

La ligne de fond

Comme vous pouvez le voir, le WOTC peut être assez lucratif. Donc, vous ne voulez pas manquer si vous embauchez un travailleur admissible. Posez aux nouvelles recrues potentielles les questions nécessaires pour déterminer si elles sont membres d’un groupe ciblé. S’ils le sont, c’est un point important en leur faveur.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*