Découvrez Tomorrow’s Leaves, le court d’animation du Studio Ponoc pour les JO

[ad_1]

posté à par Rafael Antonio Pineda

Le Comité International Olympique a mis en ligne Les feuilles de demain, le court d’animation produit par le Studio Ponoc pour la Fondation Olympique pour la Culture et l’Héritage (OFCH) à l’occasion des JO 2020 de Tokyo, ce vendredi, avant la cérémonie d’ouverture des Jeux.


Voici la présentation du film, telle que proposée par le Festival d’Annecy – où il a fait sa grande-première :

L’arrivée annuelle de la feuille message est source d’inquiétude – manifestement, quelque chose ne va pas. Ses couleurs ont toujours été vibrantes et persistantes. Là, elles s’éteignent rapidement et soudain, la feuille se fane et s’effrite. Cinq messagers de cinq contrées différentes sont envoyés pour faire la lumière sur ce qui est arrivé. Ils se rendent vers une contrée lointaine, accompagnés de petits esprits leur ouvrant discrètement la voie. Traversés par leurs propres forces et vulnérabilités, les messagers s’émulent et s’entraident alors qu’ils se rapprochent du but, malgré le terrain périlleux et les conditions difficiles. Au travers de ce défi physique et du sport, puissant vecteur de cohésion, ils découvrent les valeurs fondamentales et positives qui peuvent resurgir de cet esprit d’émulation. Ensemble, ils arrivent près de la source de la feuille message. Peuvent-ils encore insuffler la vie à un avenir mis en péril ?

Il est actuellement projeté – depuis lundi et ce jusqu’au 5 septembre – au cinéma Skytree Round Theater, à Tokyo. Il bénéficiera également d’une projection limitée au Cinémas Unis Toyosu entre le 23 et le 29 juillet.

YOSHIKI Momose (La vie ne perdra pas, court-métrages de Héros Modestes) est à la réalisation. Momose a par le passé travaillé avec Isao Takahata sur nombreux de ses films, parmi lesquels Le tombeau des lucioles, Chambre Pom ou encore Le Conte de la Princesse Kaguya – en qualité de directeur d’animation, de storyboarder, ou de designers. Takatsugu Muramatsu (Kanini et Kanino des Héros Modestes, Lou et l’île aux sirènes, Mary et la Fleur de la sorcière, Souvenirs de Marnie) est à la gestion du son et à la musique.

Ce projet est la première commission prise par le Studio Ponoc.

Le fondateur de celui-ci, Yoshiaki s’est livré au site Cartoon Brew dans le cadre d’une interview. Il y a expliqué que le IOC les avait contacté dans un premier temps pour un long-métrage d’animation – le studio, à ce moment-là, travaillait sur la production de Héros modestes dont vous avez un aperçu ci-contre. Nishimura avait alors décliné cette requête, jugeant que son équipe n’avaient pas les compétences nécessaires pour travailler sur un projet sportif aussi long. Le IOC s’est alors orienté vers l’idée d’un court-métrage que le Studio Ponoc a acceptée.

Le studio a vu le jour en 2015 et comprend au sein de son équipe d’anciens animateurs de chez Ghibli. Parmi les premiers films produits, on peut citer Mary et la Fleur de la sorcière et Héros modestes. GKIDS a diffusé ses deux titres aux Etats-Unis. En France, seul le premier est sorti, en 2018, grâce à Diaphana Distribution

Source : CIO


News accueil / archives

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*