Les actions de la start-up indienne Zomato bondissent de 80% à l’introduction en bourse

[ad_1]

Les actions du géant indien de la livraison de nourriture Zomato ont grimpé en flèche lors de ses débuts sur le marché vendredi, après une introduction en bourse de 93,75 milliards de roupies (916,6 millions de livres sterling), la plus importante du pays cette année.

Environ 30 entreprises indiennes ont annoncé leur intention de coter des actions cette année, les startups attirant des milliards de dollars d’investissements, même si beaucoup n’ont pas encore réalisé de bénéfices.

Zomato, qui compte des filiales du magnat chinois Jack Ma’s Ant Group et Uber parmi ses actionnaires, domine l’espace de livraison de nourriture basé sur des applications en plein essor en Inde aux côtés de son rival Swiggy.

Ses actions ont débuté à 115 roupies sur l’indice Sensex de l’ESB, 51% de plus que son prix d’émission après que son introduction en bourse ait été souscrite 40,38 fois à la fin de la semaine dernière.

L’action a ensuite grimpé de 80% dans les 10 premières minutes, portant la capitalisation boursière de Zomato au-dessus de la barre des 1 000 milliards de roupies.

L’économie indienne a été mise à rude épreuve pendant la pandémie, enregistrant sa pire récession annuelle depuis l’indépendance en 1947. Mais son secteur des start-up a été un point lumineux rare.

Rien que cette année, une vingtaine de « licornes » – des entreprises évaluées à plus d’un milliard de dollars – ont été créées, dont une demi-douzaine en quatre jours en avril.

Beaucoup ont du mal à recruter des employés qualifiés, certains offrant des incitations telles que des motos gratuites et des billets pour des matchs de cricket pour attirer les talents.

Cette année devrait être la meilleure de l’Inde pour les introductions en bourse. D’autres devraient figurer sur la liste, notamment la société de paiement numérique Paytm, soutenue par les sociétés japonaises SoftBank et Ma.

Cependant, de nombreuses startups sont déficitaires.

Zomato, par exemple, qui opère dans 525 villes indiennes, n’est pas encore devenu rentable et a enregistré une perte de 8,16 milliards de roupies au cours de l’exercice se terminant en mars 2021.

« Nous allons nous concentrer sans relâche sur 10 ans et au-delà, et nous n’allons pas modifier notre cap pour les bénéfices à court terme au détriment du succès à long terme de l’entreprise », a déclaré vendredi le directeur général de Zomato, Deepinder Goyal. .

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*