Nick Kyrgios tire contre des tournois sur terre battue

[ad_1]

Nick Kyrgios, qui participe à temps partiel à la tournée ATP depuis le début de la pandémie corona, a exprimé quelques réflexions sur la tournée européenne sur terre battue qui est actuellement en cours.

Nick Kyrgios – pas un ami des cendres

Les organisateurs des tournois ATP de Gstaad, Umag, Bastad ou Kitzbühel n’auront pas aimé lire ça : Nick Kyrgios, qui ne dispute que des tournois sélectionnés cette année (dernièrement à Wimbledon, l’Australien a perdu au troisième tour en abandonnant contre Félix Auger-Aliassime, pour Tokyo qu’il a annulé en raison du manque de fans), a commenté de façon plutôt maussade l’avant-première ATP des matchs de samedi de la tournée : « Pourquoi les gens jouent-ils encore sur terre battue ? Cela n’apporte pas de fans, pas de battage médiatique », a tweeté Kyrgios.

Fait intéressant, sous un tweet dans lequel l’ATP a également répertorié les demi-finales à Los Cabos. Il est bien connu qu’ils jouent sur des courts en dur. Après tout : Richard Gasquet a reçu la bénédiction de Nick Kyrgios. Après tout, il jouait pour les points. Kyrgios a délibérément ignoré le fait que des joueurs comme Casper Ruud, l’un des meilleurs de la tournée 2021, ou Carlos Alcaraz, l’un des plus prometteurs pour l’avenir, sont toujours au départ. Surtout avec Ruud, il n’a pas une amitié profonde après s’être rencontré à Rome en 2019.

Kyrgios et les chaussures sales

Maintenant, l’enchaînement des revêtements de sol sur la tournée avec principalement du gazon britannique, du sable européen et du dur nord-américain en quelques semaines n’est certainement pas idéal et il faut s’y habituer. Mais aussi établi depuis de nombreuses années. Et l’annonce de Kyrgios selon laquelle les matchs contourneraient le grand public est tout simplement erronée. Plus récemment à Hambourg, la capacité autorisée a été épuisée, la semaine prochaine à Kitzbühel, le stade de l’Open Generali pourrait même être complètement plein.

Là aussi au départ : Ruud et Alcaraz. Et surtout autour de l’Espagnol de 18 ans, quelque chose comme, oui, un battage médiatique se développe. Peut-être que Nick Kyrgios voulait juste exprimer à nouveau son aversion pour le tennis sur terre battue. Après tout, vous ne feriez que salir vos chaussures chères là-bas, comme l’a souligné l’homme de Canberra il y a quelques années.

Ne manquez aucune actualité !

Activez les notifications :

Kyrgios Nick

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*