Inondations aux Philippines : des milliers de personnes fuient Manille après des jours de pluies torrentielles

[ad_1]

Des milliers d’habitants ont fui les communautés inondées et les rivières gonflées dans la capitale philippine, Manille, et les provinces périphériques après des jours de pluies torrentielles de mousson qui ont fait au moins un villageois mort.

Les responsables disent qu’ils ont du mal à ouvrir davantage d’abris d’urgence afin de permettre une distanciation sociale entre les résidents déplacés et d’empêcher les camps d’évacuation de se transformer en épicentres des infections à Covid-19. Dans la ville durement touchée de Marikina, dans la région de la capitale, près de 15 000 habitants ont été évacués vers la sécurité pendant la nuit alors que les eaux montaient de manière alarmante dans une grande rivière.

« Cette situation sera trop difficile s’il n’y a pas de solution permanente aux inondations, surtout maintenant avec la menace du Delta [Covid] variante », a déclaré le maire de Marikina, Marcelino Teodoro, aux médias locaux.

Teodoro a blâmé des années d’exploitation forestière illégale dans les montagnes voisines et l’envasement important de la rivière Marikina pour les inondations constantes dans sa ville.

Dans la ville montagneuse de Baguio, dans le nord du pays, une habitante est décédée vendredi après-midi après que le taxi dans lequel elle se trouvait ait été heurté par un arbre qui tombait, a annoncé la police. Le nord des Philippines a été submergé par des jours de pluies de mousson qui ont inondé les villages de basse altitude et déclenché des glissements de terrain mineurs.

Le typhon In-fa, qui a balayé la côte est du pays et déversé des pluies sur Taïwan avant de souffler vers la Chine, a intensifié les averses saisonnières, ont déclaré les prévisionnistes.

Un cargo s’est renversé après avoir été fouetté par de fortes vagues samedi près d’un port de la ville de Pio Duran, dans la province d’Albay, au sud-est de Manille. Ses 10 membres d’équipage ont été secourus par la police, les pompiers et les villageois, qui ont utilisé une longue corde pour tirer le bateau renversé plus près de la côte.

Le personnel des garde-côtes a secouru vendredi plusieurs résidents pris au piège dans leurs maisons par la crue des eaux dans la ville de Naujan, dans la province orientale de Mindoro, au sud de Manille.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*