Eric Bana est heureux de ne pas avoir fait plus de films « Hulk »

[ad_1]

Faucon noir vers le bas l’acteur vétéran Eric Bana a révélé qu’il était heureux de ne pas avoir signé pour plus Ponton films après son partenariat avec Ang Lee en 2003 avant le lancement de l’univers cinématographique Marvel.

Parler à Vautour dans une récente interview, Bana a commencé par expliquer pourquoi Ponton n’était pas une expérience très agréable pour lui. « Vous partez de Faucon noir vers le bas où vous photographiez principalement de jour, en extérieur, en lumière naturelle. Boum : dans le monde. Du coup, je joue un scientifique et je suis dans un laboratoire ou une maison, à l’intérieur », a-t-il déclaré. «Il y a cet autre film avec un écran vert avec lequel je n’ai rien à voir parce que c’est Hulk. Ce sont les autres acteurs qui jouent dans cet espace. Donc, à certains égards, cela ressemblait à un petit film parce que la réalité pour moi était chaque jour un intérieur, un studio, une pièce, très peu de grandes scènes. Beaucoup de dialogues. Je n’aime pas travailler à l’intérieur.

Il a ajouté que le personnage de Bruce Banner lui-même était également frustrant à représenter : « Ce serait toujours un personnage frustrant à jouer. Le défi est de transmettre toute cette énergie refoulée, refoulée, cette émotion. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’étais excité de le faire, mais ce n’est pas le personnage le plus expressif à représenter parce que ce travail est pour l’alter ego ; vous êtes censé vous sentir euphorique quand il se transforme enfin en Hulk.

En fin de compte, Bana était heureux de ne pas avoir signé plus Ponton ou des films Marvel comme ça, optant plutôt pour plus de liberté pour sa carrière. « À certains égards, j’ai de la chance parce que ce que j’aime plus que tout, c’est d’avoir le choix et la liberté », se souvient l’acteur. « J’ai été capable de rebondir, de faire différentes choses et de choisir différentes voies. Je suis un phobe de l’engagement — c’est la raison pour laquelle jusqu’à présent je n’ai pas fait de séries télévisées parce que la sécurité au travail ne me parle pas. J’aime l’insécurité au travail. Il a conclu avec une leçon qu’il a apprise d’un ami, qui l’a aidé à passer de Hulk : « Un de mes amis m’a donné un très bon conseil un jour. « Quelle est la meilleure chose qui puisse en sortir si vous dites oui ? Et si la réponse est que tu vas continuer à te faire proposer des choses que tu ne veux pas faire, à quoi ça sert ?’ »

Dans d’autres nouvelles de divertissement, Michael B. Jordan développerait son propre Superman projet pour HBO Max.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*