Le carnaval de Notting Hill lance un fonds pour les groupes et les artistes touchés par un événement annulé

[ad_1]

Le carnaval de Notting Hill a lancé un fonds pour s’assurer qu’il puisse aller de l’avant l’année prochaine, après que la pandémie de Covid-19 a forcé les organisateurs à annuler l’événement en direct dans l’ouest de Londres pour la deuxième année consécutive.

Les organisateurs ont déclaré que le Carnival Trust Fund serait utilisé pour « aider à soutenir la communauté du carnaval », y compris certains groupes et artistes qui, sans aide, auraient dû arrêter de se produire.

Matthew Phillip, PDG de Notting Hill Carnival Ltd, a déclaré que l’argent collecté aiderait à soutenir les participants et les groupes qui ont rencontré des difficultés financières après l’annulation d’un carnaval en personne.

« Le carnaval de Notting Hill appartient à la rue, mais la pandémie de Covid a présenté trop d’incertitudes pour planifier un événement sûr pendant le week-end férié d’août », a-t-il déclaré. « Cela a également mis les groupes dans une situation financière difficile qui avait le potentiel de les fermer, malgré des décennies d’histoire. »

Un livre, Carnival: A Photographic and Testimonial History of the Notting Hill Carnival, sera vendu pour collecter des fonds, tandis que les bénéfices d’une série d’événements en direct iront également à la cause.

Carnival Culture in the Park présentera de la musique traditionnelle et contemporaine des Caraïbes aux côtés de l’opéra pendant trois jours dans le cadre du festival Opera Holland Park, dans le centre de Londres, du 19 au 21 août.

Les têtes d’affiche incluent Giselle Carter, la chanteuse d’opéra trinidadienne Anne Fridal et le Engine Room Collective.

L’année dernière, les organisateurs du carnaval ont préenregistré des sets live de musiciens, mené des entretiens avec des groupes de mas et des opérateurs de sonorisation, et créé des guides pour que les gens recréent la cuisine des Caraïbes dans leurs propres maisons, alors que le festival de rue est passé au numérique pour la première fois en ses 54 ans d’histoire.

Le chanteur de reggae jamaïcain Koffee et les stars nigérianes d’Afrobeats Davido et Tiwa Savage ont tous participé à l’événement, qui a été diffusé le week-end férié d’août.

Le festival de trois jours de la culture caribéenne de l’ouest de Londres est le deuxième après le carnaval brésilien de Rio en termes de taille et accueille 2 millions de personnes, avec des systèmes de sonorisation établis et des artistes en direct attirant des foules immenses.

Phillip a déclaré aux députés du comité du numérique, de la culture, des médias et des sports de Commons en février qu’il était très probable que la 55e édition de l’événement ne se tiendrait pas une fois de plus dans les rues de Londres.

Il a déclaré: «Il serait très difficile d’organiser le carnaval dans son format traditionnel dans les rues avec une distanciation sociale en place. Ce serait dévastateur pour une deuxième année consécutive.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*