Les pompiers luttent contre les incendies de forêt qui font rage dans le sud-ouest de la Sardaigne

[ad_1]

Les pompiers s’efforcent d’éteindre les incendies de forêt qui se sont propagés rapidement dans certaines parties du sud-ouest de la Sardaigne, détruisant 20 000 hectares (50 000 acres) de forêt et forçant 1 500 personnes à être évacuées de leurs maisons.

De nombreuses entreprises agricoles et propriétés privées ont été endommagées par les incendies, qui ont commencé samedi dans la province d’Oristano.

L’UE a envoyé dimanche quatre avions de lutte contre l’incendie, dont deux avions Canadair fournis par la France, pour soutenir 11 avions travaillant à éteindre les incendies qui font rage près de 13 villes. Les efforts ont été entravés par des vents forts et chauds.

Les journaux en Sardaigne ont décrit les incendies comme « apocalyptiques », avec des dommages équivalant ou potentiellement éclipsant ceux causés par les incendies de forêt en 1983 et 1994.

Environ 400 personnes ont été évacuées de leurs maisons dans la petite ville de Scano di Montiferro au cours du week-end, et des centaines d’autres ont été évacuées de villes et villages tels que Santu Lussurgiu, Cuglieri, Sennariolo, Tresnuraghes, Magomadas, Flussio et Tinnura.

« J’ai mis ma famille dans la voiture et nous nous sommes échappés », a déclaré Carlo Inzis, propriétaire d’une entreprise de pièces détachées automobiles à Cuglieri, au journal La Nuova Sardegna. « Nous sommes d’abord allés à Sennariolo, puis à Macomer et ensuite à Bosa… En gros, nous avons passé toute la nuit à fuir.

Livio et Anna Sias ont raconté une histoire similaire : « Nous étions sept dans la voiture… Il y avait des flammes devant notre maison – elles étaient plus hautes que les arbres.

On craint que les incendies ne se propagent à Nuoro, une province de l’ouest de la Sardaigne. Plus de 7 000 pompiers et volontaires travaillaient pour éteindre les incendies.

« Les incendies continuent d’être actifs sur différents fronts. Toutes les équipes disponibles sont là », a déclaré dimanche l’unité de lutte contre les incendies d’Oristano dans un communiqué.

Les autorités régionales ont déclaré un « état de calamité » alors qu’elles cherchaient des fonds auprès du gouvernement central pour réparer les dégâts et soutenir économiquement les personnes touchées. « Nous avons besoin d’un plan de soutien immédiat », a déclaré Christian Solinas, président de la Sardaigne.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*