Le Japon va étendre et prolonger l’état d’urgence COVID-19 alors que les cas quotidiens dépassent les 10 000 pour la première fois

Osaka, Kanagawa, Saitama, Chiba rejoignent Tokyo, Okinawa en état d’urgence jusqu’au 31 août

Le gouvernement japonais a notifié jeudi à la coalition du parti au pouvoir son intention d’étendre l’état d’urgence actuel pour la nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19) à quatre autres préfectures et de prolonger sa durée jusqu’au 31 août. Cette évolution intervient alors que le pays a signalé 10 699 nouveaux cas de COVID-19 jeudi – la première fois qu’il y a eu plus de 10 000 nouveaux cas en une journée.

L’état d’urgence s’étendra aux préfectures d’Osaka, Kanagawa, Saitama et Chiba du 2 au 31 août. En outre, l’état d’urgence actuel à Tokyo et Okinawa prolongera sa date de fin du 22 au 31 août. Gouvernement les experts ont exprimé leurs inquiétudes quant à la pénurie de lits d’hôpitaux, car les nouveaux cas ont augmenté d’au moins 50% par semaine ce mois-ci, et ils prévoient que cette croissance exponentielle se poursuivra à moins que des mesures ne soient prises.

Tokyo a signalé 3 865 nouveaux cas jeudi, le troisième jour consécutif de records quotidiens et le deuxième jour consécutif avec plus de 3 000. Osaka a signalé 932 nouveaux cas jeudi, la première fois que le nombre quotidien a dépassé 900 depuis le 11 mai. Kanagawa a signalé 1 164 nouveaux cas jeudi, le deuxième jour consécutif de records quotidiens et le deuxième jour consécutif à plus de 1 000. Saitama a signalé 864 nouveaux cas jeudi, la deuxième journée consécutive sur 800 et le deuxième nombre quotidien le plus élevé (après les 870 de mercredi). Chiba a signalé 576 nouveaux cas jeudi, le deuxième jour consécutif sur 500 et le deuxième nombre quotidien le plus élevé (après les 577).

Kanagawa, Saitama et Chiba ont révélé leur intention de demander mercredi une déclaration d’état d’urgence au gouvernement national.

Le Japon dans son ensemble a signalé plus de 8 000 nouveaux cas en une journée pour la première fois mercredi. Le précédent record était de 7 957 le 8 janvier. Tokyo a signalé 3 177 nouveaux cas mercredi, la première fois que la métropole dépassait les 3 000. La dernière moyenne sur sept jours de 1 954,7 est également un nouveau record et 153 % plus élevée que la semaine précédente.

Dans le cadre de l’état d’urgence actuel, le gouvernement demande que les événements limitent la fréquentation à 50% de la capacité ou à 5 000 personnes, selon le moins élevé, et se terminent à 21h00. Le gouvernement demande également la fermeture des grandes installations telles que les grands magasins et les arcades. 20h00 et les cinémas fermeront à 21h00 – mais pas complètement comme ils l’ont fait dans certains des états d’urgence précédents. Le gouvernement offre des paiements à l’avance aux établissements de restauration et de débit de boissons s’ils ferment avant 20 heures et cessent de servir de l’alcool. (Auparavant, les paiements venaient après un processus de demande.)

Les Jeux olympiques de Tokyo ont tenu leur cérémonie d’ouverture vendredi la semaine dernière, bien que certains sports aient commencé leurs compétitions mercredi dernier, et certaines compétitions se déroulent dans des préfectures en dehors de Tokyo. Les spectateurs sont formellement exclus des épreuves olympiques dans toutes les préfectures sauf trois, mais les spectateurs se sont toujours massés le long des parcours extérieurs de certains sports tels que le cyclisme et le triathlon.

Le Premier ministre Yoshihide Suga a jusqu’à présent été réticent à mettre fin aux Jeux olympiques de Tokyo en cours malgré le fait que la majorité des citoyens japonais interrogés souhaitent qu’ils annulent, retardent ou modifient les jeux. Les matchs ont déjà été retardés par rapport à l’année dernière et reportés du 23 juillet au 8 août de cette année.

Source : NHK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*