Un Autrichien momifie sa mère décédée pour continuer à percevoir ses allocations

La police autrichienne a découvert le corps d’une femme de 89 ans décédée il y a plus d’un an et momifiée dans la cave par son fils qui souhaitait continuer à percevoir ses allocations.

Dans un communiqué, la police a déclaré que la femme, qui aurait souffert de démence, était décédée en juin de l’année dernière.

« L’homme de 66 ans a gardé son corps afin de continuer à toucher des prestations », ont-ils déclaré.

Le suspect vivait avec sa mère près d’Innsbruck dans la région du Tyrol.

Il a admis lors de son interrogatoire qu’il avait gelé son corps avec des accumulateurs de froid dans le sous-sol après sa mort, pour se prémunir contre l’odeur. Il l’a ensuite enveloppée dans des bandages pour absorber tout liquide corporel.

« Il a recouvert sa mère de litière pour chat et finalement le cadavre a été momifié », a déclaré Helmut Gufler, responsable de l’unité de fraude à la sécurité sociale de la police, au radiodiffuseur public ORF.

Lorsque son frère est venu lui poser des questions sur leur mère, il a dit qu’elle était à l’hôpital. Le suspect percevrait les allocations de sa mère par courrier tous les mois, mais un nouveau facteur avait récemment demandé à voir le bénéficiaire. Lorsque le fils a refusé, il l’a signalé aux autorités et le corps a été découvert samedi.

L’homme avait empoché 50 000 € (42 750 £) depuis juin 2020 grâce aux paiements. Une autopsie a exclu qu’il ait tué sa mère.

Le suspect est accusé de fraude aux prestations et de dissimulation d’un cadavre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*