Verdict officiel rendu sur les demandes de pénalité de Ronaldo et Soucek


Les verdicts de suivi sur une paire d’incidents de pénalité lors de la rencontre de Manchester United avec West Ham ont été rendus lundi soir.

De Gea le héros

Les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer ont fait le déplacement dimanche au London Stadium, pour leur dernière sortie en Premier League.

Après avoir glissé vers une défaite choc face aux BSC Young Boys en milieu de semaine, les Red Devils étaient conscients que rien d’autre qu’un retour à la victoire ne ferait l’affaire, au milieu d’une bataille très disputée au sommet de l’élite anglaise.

Et, en fin de compte, un transport à 3 points est précisément ce que United a réussi à obtenir.

Une 90 minutes chaotique, qui a vu les visiteurs se remettre d’un but en retrait grâce aux frappes de Cristiano Ronaldo et Jesse Lingard, a finalement été décidée dans les dernières secondes.

Après que West Ham ait obtenu un coup franc pour le ballon de main de Luke Shaw dans la surface, Mark Noble a été présenté hors du banc par David Moyes, pour prendre la responsabilité de 12 mètres.

L’effort qui a suivi de l’icône des Hammers, cependant, a été brillamment tenu à l’écart par David de Gea, provoquant un chagrin parmi le soutien à domicile au stade de Londres et des célébrations enthousiastes de la part de leurs homologues à l’extérieur.

Atkinson en faute

La pénalité de retard des hôtes, cependant, s’est avérée loin d’être le seul incident litigieux en ce qui concerne l’arbitrage dans la capitale dimanche après-midi.

Cela vient du fait que les deux équipes se sont également vu refuser la possibilité de marquer à 12 mètres au cours de la 2e mi-temps.

Tomas Soucek, qui semblait prêt à donner à West Ham la chance de reprendre la tête, a d’abord été battu par Aaron Wan-Bissaka dans la région de Manchester United.

Cependant, au grand étonnement de tous les observateurs, l’arbitre Martin Atkinson a finalement décidé que c’était Soucek qui avait commis une faute sur AWB.

Puis vint une paire d’appels rapprochés impliquant les visiteurs.

Les deux ont vu l’homme vedette Cristiano Ronaldo se retrouver cloué au sol dans la surface de West Ham, d’abord après être entré en contact avec Vladimir Coufal, puis peu de temps après avec Kurt Zouma.

Les spectateurs, encore une fois, ont été laissés à regarder et à réfléchir exactement à la façon dont pas au moins un des incidents n’a cédé la place à un coup de pied ponctuel, CR7 lui-même ayant été naturellement perplexe.

Comme indiqué ci-dessus, cependant, lundi, un verdict officiel sur la façon dont les incidents ont été traités par l’équipe d’officiels au stade de Londres a été rendu.

Selon le fiable Martyn Ziegler du Times, lors d’une réunion bimensuelle des arbitres plus tôt dans la journée, il a été confirmé que Soucek et Ronaldo auraient dû se voir infliger des pénalités.

Ce dernier est venu à la suite du défi Coufal susmentionné, qu’il a également été révélé que Martin Atkinson aurait dû être invité à revoir par VAR.

Chelsea et Man United manquent le titre: ‘Supercomputer’ prédit le tableau final de la Premier League

Gary Neville remet en question la décision de Jesse Lingard de rester à Manchester United



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*