La fuite d’Android 12.1 montre une station d’accueil de style iPad, une interface utilisateur du système à double volet

[ad_1]

Android 12 n’est même pas encore sorti, mais nous devons déjà parler d’Android 12.1, une rumeur de sortie ponctuelle qui arriverait vraisemblablement peu de temps après l’arrivée d’Android 12 et du Pixel 6 sur le marché. L’idée actuelle est que Google travaille sur une paire de téléphones Pixel pliables de style Samsung, qui seraient livrés avec une version Android plus petite. Ceux-ci devraient sortir – peut-être – avant la fin de l’année, le temps de développement et les pénuries de puces le permettant.

Le nom « Android 12.1″ n’a rien d’officiel, mais les pièces du puzzle ne sont pas difficiles à assembler. Chaque version Android obtient un niveau API pour les développeurs d’applications. Contrairement au numéro de version contrôlé par le marketing, le niveau de l’API est conçu pour être prévisible et augmente de « 1 » pour chaque nouvelle version de la plate-forme, quelle que soit la taille de chaque version. Android 12 correspond au « niveau API 31″, mais Android 13, qui doit sortir à la même période l’année prochaine, a récemment été déplacé au niveau API 33 dans le référentiel Android public. Google a fait un espace entre Android 12 et 13 pour une nouvelle version. Tout le monde appelle officieusement cette version « Android 12.1 », conformément aux conventions de nommage des versions de maintenance que Google a utilisées pour la dernière fois avec Android 8.1, qui a été publiée en décembre 2017.

Alors qu’est-ce qu’il y a dans Android 12.1 ? Des trucs pliables. Mishaal Rahman de XDA Developers a une expérience pratique avec certains premiers codes, détaillant une tonne de fonctionnalités centrées sur la tablette et le pliage. Nous voulons mettre l’accent sur la partie « précoce » de cette description de « code précoce », car tout regards horrible, mais nous sommes ici pour la fonctionnalité, pas pour le design, en ce moment.

Comme les bonnes (et rapidement abandonnées) interfaces de tablette Android d’autrefois, Android 12.1 voit Google revenir à des dispositions à double volet pour divers éléments de l’interface du système d’exploitation. L’écran des paramètres revient à une configuration à double volet, qui a la liste des paramètres de niveau supérieur sur la gauche et chaque page individuelle de paramètres sur la droite. Le panneau de notification adopte une approche similaire, avec les paramètres rapides sur la gauche et la liste normale des notifications sur la droite.

Toutes ces interfaces à double volet utilisent une répartition 50/50, ce qui est très différent de la façon dont Google faisait les choses. Le premier swing de Google vers une interface Android plus grande était dans Android 3.0 Honeycomb, et cela a été conçu pour les tablettes à écran large. Honeycomb avait quelque chose de proche d’une répartition 33/66 pour les mises en page d’applications, généralement un panneau de navigation plus mince sur la gauche et une zone de contenu plus grande sur la droite. Cette nouvelle conception émule le mode d’écran partagé de mise en page pour les applications, avec une répartition 50/50 vers le milieu. Chaque capture d’écran n’est que deux interfaces téléphoniques côte à côte.

Les exemples de captures d’écran de XDA utilisent un format d’image Galaxy Fold 3, qui est actuellement notre meilleure estimation de ce à quoi ressemblera un Pixel pliable. Le fait est que le Fold semble beaucoup trop large pour le design qui se passe ici. Si Google utilise deux interfaces téléphoniques côte à côte, il semble bien que le rapport hauteur/largeur correct serait le double de la largeur d’un téléphone normal. Le Fold 3 est plus large que cela, ce qui soulève le problème Android standard de son apparence moche sur les appareils larges.

Cette conception 50/50 a l’avantage de garder le contenu hors de la zone de charnière, qui comporte généralement une tranchée ou une bosse qui peut interrompre votre doigt de balayage. Cette disposition est tout simplement extrêmement limitative sur la largeur que vous pouvez faire pour un appareil, car plus il est large, plus Android est laid.

L’interface de quai divulguée de Google est également là. Les captures d’écran ont toutes une barre noire épinglée en bas de l’écran, ce qui en fait un hybride de la nouvelle interface utilisateur du dock de l’iPad et de l’ancienne barre Honeycomb. Bien sûr, tout pourrait finir par changer, mais pour l’instant, les icônes en bas semblent être vos applications récentes. Ce serait bien de pouvoir également épingler des applications sur cette barre. Le dock, en supposant qu’il ne se masque pas automatiquement, coupera dans les applications immobilières verticales auxquelles les applications immobilières ont accès. L’espace vertical est actuellement un gros problème pour les applications sur les pliables, surtout lorsque vous n’êtes pas en mode application côte à côte.

Les applications récentes font également du travail. En plus de la liste déroulante habituelle des vignettes, d’une rangée de haut, il existe désormais un mode où les vignettes peuvent être hautes de deux rangées, vous permettant de voir plus d’une application. La capture d’écran montre en fait une grande application, puis deux rangées d’applications plus petites.

Il y a également plus de travail autour des paires d’applications (raccourcis qui lancent deux applications en même temps) et du mode d’application à écran partagé, qui a maintenant un nouveau diviseur. Encore une fois, tout est très précoce et moche, mais il semble que Google veuille reproduire les bords d’affichage incurvés sur le dock et la barre d’applications à écran partagé. Comme avec la division 50/50 de l’application, il s’agit d’une conception qui pourrait bien paraître sur un design de téléphone très spécifique avec des coins arrondis de la même manière, mais pour Android, qui doit vivre sur un million d’appareils différents, semble étrangement restrictif.

Encore une fois, nous devons souligner qu’il s’agit de choses très précoces, et nous n’avons même pas encore vu la sortie d’Android 12. Google a encore quelques mois pour tout comprendre et le faire bien paraître.

Image de la liste par Ron Amadeo

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*