Honda annonce des plans pour étendre la recherche sur les taxis aériens, les robots et la technologie spatiale

[ad_1]

Honda Motor Company a annoncé jeudi son intention d’augmenter la recherche et le développement dans trois catégories technologiques : la technologie spatiale, les robots et les avions électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL), ou voitures volantes.

L’entreprise basée à Tokyo investira ses efforts dans « la recherche hors des sentiers battus sur des technologies qui apporteront une nouvelle valeur aux personnes en élargissant le potentiel de la mobilité dans la troisième dimension, puis la quatrième dimension, qui défie les contraintes de temps et l’espace, et finalement dans l’espace », selon un article de blog.

Dans le secteur spatial, Honda prévoit de créer une fusée qui lancera de petits satellites en orbite terrestre basse, dans le but de fournir une connectivité plus élevée entre les machines. De plus, la société s’est associée à l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale pour construire un système d’énergie renouvelable sur la Lune qui utilisera la technologie de pile à combustible de Honda pour décomposer les molécules d’eau en hydrogène et en oxygène et produire de l’électricité.

Pendant ce temps, sur le front de la robotique, Honda envisage de créer des robots avatars contrôlés par l’homme, équipés de mains multi-doigts et d’intelligence artificielle. La société s’efforce de faire progresser sa fonction de télécommande prise en charge par l’IA pour permettre à ses mains sophistiquées à plusieurs doigts de saisir un objet en douceur et de manipuler divers outils avec des niveaux de force précis. Les robots avatars de Honda commenceront les démonstrations technologiques d’ici mars 2024 et commenceront à être utilisés dans les années 2030, selon la société.

En ce qui concerne les voitures volantes, Honda affirme que les conceptions actuelles des taxis aériens qui reposent entièrement sur l’alimentation par batterie ne pourront pas parcourir de longues distances requises par la demande future du marché, selon ses recherches. La société commencera les essais en vol en 2023 pour une navette volante hybride qui combinera une batterie au lithium avec un générateur à turbine à gaz, avant de prendre une décision sur l’opportunité de s’engager à produire un service de taxi aérien commercial avant 2025. Si la société décide de poursuivre le projet, Honda prévoit de lancer le service d’ici 2030.

Ailleurs, Amazon a ouvert des applications pour sa caméra drone Ring qui peut voler autour de votre maison.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*