‘Combien?’ – Jack Dorsey de Twitter plaisante sur l’achat du domaine Facebook en cas de panne

Facebook Inc. FB,
-4,89%
a connu des pannes généralisées lundi, notamment des perturbations pour ses plateformes Instagram et WhatsApp.

Les experts disent que le problème semble être un problème avec le système de noms de domaine de Facebook, ou DNS. Ce problème a donné l’impression que le domaine Facebook.com est à vendre.

Jack Dorsey, le fondateur de Twitter TWTR,
-5.79%,
s’est moqué de la panne lundi, se demandant « combien » il en coûterait pour acheter le domaine Facebook.com.

La panne, qui semble toujours être un problème lundi après-midi, survient pendant quelques semaines difficiles pour Facebook.

Voir aussi : Laisserez-vous votre enfant faire des friandises pour Halloween ? Voici comment le CDC dit de le faire en toute sécurité

Le Wall Street Journal a publié une série d’articles sur Facebook intitulée « The Facebook Files » qui détaille les événements survenus lorsque le géant des médias sociaux a admis que sa plateforme de partage de photos Instagram avait un impact négatif sur la santé mentale des adolescentes, a permis à quelques utilisateurs de haut niveau de contourner certains des règles de la plateforme et a apporté des modifications à son algorithme qui ont rendu Facebook « plus en colère ».

La société a depuis qualifié ces allégations de fausses interprétations.

Voir aussi : Une correction boursière se prépare dans le Nasdaq alors que Facebook mène les actions technologiques vers le sud. Voici les niveaux à surveiller pour d’autres repères

Peu de temps après la publication du reportage, l’ancien chef de la sécurité de Facebook a déclaré qu’il pensait que « les jeunes adolescents ne devraient pas être sur les réseaux sociaux ».

Un ancien scientifique des données de Facebook devenu dénonciateur a également récemment appelé l’entreprise pour avoir fait passer les bénéfices avant la sécurité, et a affirmé que l’entreprise avait induit les investisseurs en erreur sur la façon dont elle gère les discours de haine et la désinformation sur sa plate-forme. L’ancienne employée, Frances Haugen, témoigne devant le Congrès mardi.

Les actions de Facebook Inc. ont chuté de 5,52% au cours de la séance de lundi, dépassant une perte de 1,5% sur l’indice S&P 500 SPX,
-1,30 %
et une perte de 2,3% sur l’indice composite Nasdaq COMP, à forte composante technologique,
-2,14%.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*