Les bénéfices et les ventes records ne suffisent pas à Lam Research alors que les actions chutent

Lam Research Corp. continue d’afficher des bénéfices et des ventes record pendant une pénurie mondiale de semi-conducteurs, mais cela n’a pas suffi aux investisseurs mercredi.

Lam LRCX,
-0,93 %
les actions ont plongé de plus de 4% dans les échanges après les heures normales, après que le fabricant d’équipements à semi-conducteurs a révélé ses plus gros bénéfices et ventes trimestriels de l’histoire et a prédit à peu près la même chose pour le trimestre en cours.

Lam a révélé un bénéfice de 1,18 milliard de dollars au premier trimestre, soit 8,27 dollars par action, sur des ventes de 4,3 milliards de dollars, contre 3,18 milliards de dollars il y a un an. Après ajustement pour l’amortissement et d’autres effets, la société a déclaré un bénéfice de 8,36 $ par action, contre 5,67 $ par action il y a un an. Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice ajusté de 8,23 $ par action sur des ventes de 4,32 milliards de dollars, selon FactSet.

Lam a enregistré plus d’un milliard de dollars de bénéfices trimestriels sur trois périodes consécutives, plafonné par le montant record du premier trimestre fiscal, dans un contexte de pénurie de puces qui pousse les entreprises à essayer frénétiquement d’augmenter leur capacité de production pour répondre à la demande.

« Poussé par une forte demande et une exécution solide, Lam a enregistré son sixième trimestre consécutif de revenus et de bénéfices par action records », a déclaré le directeur général Tim Archer dans un communiqué.

Pour le deuxième trimestre fiscal, les dirigeants ont prédit plus à venir : leurs prévisions prévoient un bénéfice ajusté de 7,95 $ à 8,95 $ par action sur des ventes de 4,15 milliards de dollars à 4,65 milliards de dollars. Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice ajusté de 8,47 $ par action sur des ventes de 4,41 milliards de dollars, à peu près en ligne avec le point médian des prévisions de Lam.

Pourtant, les actions se sont repliées après avoir atteint des sommets records ces dernières semaines. Après avoir clôturé avec une baisse de 0,9% à 565,50 $, l’action a perdu plus de 4% dans les échanges après les heures normales. Les actions avaient augmenté de 55,5% au cours de la dernière année, mais ont chuté récemment, chutant de 6,9% au cours des trois derniers mois ; l’indice S&P 500 SPX,
+0.37%
augmenté de 31,3 % et de 4,6 % au cours de ces périodes.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*