« Ce sont les meilleures voitures que nous ayons conduites, ou que tout le monde a conduites » – Sergio Perez affirme que tout se sentira mal en 2022 par rapport aux voitures de F1 actuelles

[ad_1]

Sergio Perez estime que les voitures soumises à la nouvelle réglementation seront inférieures aux voitures de la génération actuelle après avoir conduit la voiture 2022 sur le simulateur.

La Formule 1 va connaître une évolution radicale, car le règlement 2022 ne modifiera pas seulement l’apparence de la voiture 2022. Mais aussi changer les aspects essentiels de la voiture.

La voiture 2022 est encore sur papier pour toutes les équipes, et les pilotes recherchent son expérience sur simulateur. Sergio Perez, qui a récemment testé la voiture sur un simulateur, affirme que ce sera en descente par rapport aux voitures actuelles.

« J’ai seulement conduit [the 2022 car] plusieurs fois sur le simulateur, nous devons donc attendre d’être sur la bonne voie et commencer à partir de là », a déclaré Perez.

« Mais c’est évidemment très différent par rapport à la réglementation actuelle. Je pense que ces voitures roulent actuellement, et nous ne les verrons jamais [again] dans l’histoire de la Formule 1.

« Ce sont les meilleures voitures que nous ayons conduites, ou toutes les personnes ont conduit dans l’histoire, donc malheureusement, tout se sentira mal par rapport à ces voitures. Mais j’espère que c’est juste agréable à conduire.

A lire aussi : La F1 s’associe à la NBA ; Les pilotes auront une bataille de lancers francs et seront entraînés par des légendes du basket-ball

Tout écart en 2022 prendra beaucoup de temps pour clore les réclamations Sergio Perez

Alors que le règlement avance un an après, le règlement actuel a vu la compétition la plus féroce entre les deux équipes pour le championnat. Perez affirme qu’il s’attendait à une telle possibilité auparavant. Cependant, les lacunes en 2022 ne seront pas facilement comblées.

« Quand vous quittez certains règlements [the same] pendant une longue période, alors vous voyez ce qui se passe », a déclaré Perez. « Ces jours-ci, les marges sont si petites que vous avez cinq ou six équipes qui peuvent monter sur le podium dimanche sur un rythme pur.

«Je pense qu’à l’approche de l’année prochaine, celui qui réussira le fera tout à fait raison et aura un avantage par rapport aux autres. Il faudra des années aux autres pour rattraper leur retard.

« Peut-être que les règlements sont si limités que tout le monde va bien faire les choses et ce sera vraiment serré, mais je ne le pense pas. Mais je pense que la Formule 1 avait besoin de changement pour de nombreuses raisons, des raisons financières également. Nous devons donc simplement attendre et voir ce que ces nouvelles réglementations apporteront. »

A lire aussi : Christian Horner pense que c’est difficile pour Mercedes étant donné la bataille acharnée entre les deux équipes

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*