L’action Victoria’s Secret s’envole de 12% suite à une hausse des bénéfices

Les actions de Victoria’s Secret & Co. ont bondi de 12% lors de la session prolongée mercredi après que le fabricant de vêtements a annoncé un bénéfice trimestriel supérieur aux estimations et a déclaré que ses « partenariats étroits » avec les fournisseurs tenaient à distance les problèmes de chaîne d’approvisionnement.

VSCO Victoria’s Secret,
-2,17%
a déclaré avoir gagné 75,2 millions de dollars, ou 81 cents par action, au troisième trimestre, contre 143,4 millions de dollars, ou 1,62 $ par action, au cours de la période de l’année dernière et les prévisions de la société concernant des bénéfices compris entre 60 cents par action et 70 cents par action.

Les ventes ont augmenté de 7 % pour atteindre 1,44 milliard de dollars par rapport à il y a un an, mais ont diminué de 9 % par rapport au troisième trimestre de 2019, reflétant la fermeture nette d’environ 260 magasins corporatifs depuis cette date.

Les analystes interrogés par FactSet s’attendaient à ce que Victoria’s Secret annonce un BPA de 70 cents par action sur des ventes de 1,46 milliard de dollars.

« Notre travail pour transformer notre marque, approfondir nos relations avec nos clients et améliorer nos fondamentaux opérationnels gagne du terrain », a déclaré le directeur général Martin Waters dans un communiqué.

Les résultats sont arrivés dans des « circonstances difficiles », a-t-il déclaré. La société continue de surveiller les problèmes de la chaîne d’approvisionnement et pense que « nos partenariats étroits avec nos fournisseurs et notre travail pour prendre de l’avance contribueront à atténuer ces défis », a déclaré Waters.

La société a estimé que les ventes du quatrième trimestre se situeraient dans une fourchette allant de zéro à 3 % par rapport aux ventes du quatrième trimestre de l’année dernière de 2,1 milliards de dollars, et un BPA dilué entre 2,35 et 2,65 dollars.

Les actions de Victoria’s Secret ont commencé à s’échanger début août, et sont en baisse de près de 30% au cours des trois derniers mois, contre un gain d’environ 5% pour l’indice S&P 500 SPX,
-0,26%
dans la même période. La séparation de la société mère L Brands, qui était en préparation depuis longtemps, s’est achevée en août.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*