Ming Watches lance sa première montre Moonphase

Depuis le lancement de l’horloger malaisien en 2017, Ming est devenue l’une des micromarques les plus vénérées du secteur, et quatre ans plus tard, elle présente enfin son tout premier modèle à phases de lune : le 37.05.

Conservant le langage de conception élégant et minimaliste de l’entreprise, la nouvelle montre porte un cadran à deux couches dans son élégant boîtier en acier inoxydable de 38 mm. La pièce inférieure est construite à partir d’un métal texturé qui se mélange du bleu nuit au noir, la couche supérieure étant constituée d’un cadran en saphir transparent portant des index HyCeram fabriqués à partir d’accents lumineux sur un composite céramique. La phase de lune elle-même est affichée juste en dessous des aiguilles des heures, mais contrairement aux indicateurs traditionnels, le design innovant de Ming montre les différentes phases de la lune à travers une ouverture en forme d’anneau, qui se termine entièrement lorsque c’est la pleine lune.

La montre est ensuite alimentée par une Sellita SW288 hautement modifiée de Schwartz-Etienne, dotée désormais d’un design squeletté avec des composants sablés mats et plaqués anthracite complétés par des accents de rhodium. L’ensemble est complété par un bracelet en cuir Barénia noir de Jean Rousseau Paris, associé à une boucle « lame volante » à micro-réglages.

Pour les personnes intéressées, les 150 premières pièces de la montre phase de lune Ming 37.05 seront ouvertes aux commandes des clients existants de la marque le 25 novembre sur le site Web de la société. Les 35o restants seront disponibles pour tout le monde le 26 novembre. Le prix est de 4 950 CHF, soit environ 5 300 $ USD.

Ailleurs dans les montres, Shinola a présenté le tout premier chronographe automatique de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*