« Nous savions qu’il parlait à Mercedes » – Helmut Marko révèle comment Max Verstappen a été braconné sous le nez de Mercedes

« Nous savions qu’il parlait à Mercedes » – Le patron de Red Bull, Helmut Marko, rayonne de fierté alors qu’il découvre l’histoire de la signature de Max Verstappen sur Mercedes.

Le parcours du champion du monde en titre Max Verstappen vers la superstar a commencé avec lui en impressionnant en karting et en F3, avant d’être photographié par l’ambitieuse famille Red Bull.

Comment Max Verstappen a-t-il été signé par Red Bull ?

Mercedes était impatient d’avoir le Néerlandais dans ses rangs, mais contrairement à Red Bull, il ne tenait pas à lui offrir une course immédiate en Formule 1.

Red Bull a remporté cette « bataille », mais le patron de Red Bull, Helmut Marko, a déclaré que ce n’était pas une bataille, car leur intention de signer Verstappen était due à son immense talent, et non à en obtenir une contre ses rivaux acharnés Mercedes.

« Bien sûr, nous savions qu’il parlait à Mercedes, mais Max ne serait certainement pas entré aussi rapidement en Formule 1 chez Mercedes.

« Ils n’étaient pas prêts à prendre beaucoup de risques avec un nouveau venu et nous l’étions. Red Bull est également différent en tant qu’entreprise, nous avons davantage la mentalité « pas de risque, pas de plaisir ». Vous pouvez le voir parfaitement dans Max.

« Mais notre décision n’était pas tant de surpasser Mercedes, c’était principalement parce que j’étais convaincu à cent pour cent que Max était prêt pour la Formule 1. Cela est également devenu évident par la suite et je dois dire : nous l’avons bien géré en termes de préparation.

« Nous lui avons donné autant de jours d’essai que possible dans le cadre du règlement et avons également délibérément planifié son premier entraînement à Suzuka.

« Pour les jeunes pilotes, c’est l’un des circuits les plus difficiles de tout le calendrier et cela nous a immédiatement donné une excellente occasion de voir comment Max se comporterait dans des conditions difficiles.

« Dans l’ensemble, c’était un bon plan. »

Lire la suite « Le vrai Toto s’est montré dernièrement » – Jos Verstappen confirme que son fils Max ne rejoindra pas Mercedes si Toto Wolff est aux commandes


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*