Après 100 manches, il est temps de faire face aux faits – Jos Buttler n’est pas un batteur d’essai | Marc Ramprakash

[ad_1]

Tsa série Ashes allait toujours se terminer avec des joueurs anglais confrontés à des questions sur leur avenir international, et pour l’un d’entre eux, la fin et les questions sont arrivées un peu tôt. La blessure de Jos Buttler a épargné aux sélectionneurs la décision de le retenir ou non dans l’équipe pour le test final à Hobart, mais cela a obligé l’Angleterre à réfléchir à qui gardera le guichet cette semaine et aussi à l’avenir.

Il y a toujours eu d’énormes attentes envers Buttler en raison de sa superbe forme au cricket à balles blanches, mais précisément 100 manches dans sa carrière de test, nous avons vu peu de signes de transfert de cette forme.

Je me souviens avoir travaillé avec lui à Abu Dhabi lorsque l’Angleterre y a affronté le Pakistan en 2015. Il avait un peu de mal et après avoir été exclu du troisième test, nous sommes allés dans les filets et il a déchargé pas mal de choses qui lui tenaient à l’esprit. . Cela s’est traduit par un manque de confiance et de compréhension envers le cricket de première classe et une incertitude quant à la façon de jouer au n ° 6 ou au n ° 7 alors que le tableau de bord ne dicte peut-être pas votre approche.

Dans le cricket d’une journée, il pourrait mener une course-poursuite et savoir qu’il en a besoin de six fois plus ou lorsqu’il frappe en premier, il pourrait avoir besoin de profiter d’un avantage numérique, mais Test cricket n’est pas une formule de la même manière.

Lors de cette séance au filet, j’ai suggéré que je devrais lui lancer quelques balles et qu’il devrait jouer chaque balle selon ses mérites. Il semblait ne pas tout à fait comprendre ce concept. Cela m’a amené à penser qu’il y a tellement de préméditation dans le cricket d’une journée que certains joueurs qui réussissent et excellent dans ce format ne s’adaptent jamais aux flux et reflux du cricket d’essai.

Buttler est entré dans les cendres après s’être démarqué lors de la Coupe du monde Twenty20 et il reste probablement l’un des cinq meilleurs joueurs d’un jour au monde. Mais le contraste entre ses performances pour l’équipe de balle blanche d’Eoin Morgan et celles d’Australie a été saisissant, le regardant se tenir profondément dans le pli, les pieds de plomb, son poids en arrière, incapable de jouer des coups avec aucune autorité.

Quand il a été réintroduit dans l’équipe Test par Ed Smith, il devait être un exécuteur agressif avec la batte au n ° 7, pour sortir et jouer sans peur, mais nous n’avons jamais vraiment vu cela. Il y a une leçon ici pour les sélectionneurs et les capitaines : il ne suffit pas de choisir un joueur et de dire : « Je pense que vous pouvez jouer ce rôle. Le joueur doit aussi y croire.

J’avais été exclu du premier test en Jamaïque, mais avant le deuxième match de la série, Michael Atherton m’a demandé de battre le n ° 3. À ce stade, j’avais joué neuf tests avec un meilleur score de 64, la confiance que j’avais ressentie m’a fait mes débuts avaient lentement reflué à travers des échecs répétés, et j’ai été très surpris qu’il me demande de frapper devant Robin Smith et Graeme Hick. Michael dirait qu’il avait confiance en moi, mais le joueur lui-même doit le croire. J’ai marqué deux et cinq.

Jos Buttler quitte le terrain après avoir été licencié, au guichet frappé, lors de la cinquième journée de l’Adelaide Test. Photographie : James Elsby/AP

Lorsque je travaillais avec l’équipe d’Angleterre, si vous sentez que la force d’un joueur est agressive, vous l’encourageriez à jouer de cette manière quelle que soit la position de l’équipe dans le match – mais en fin de compte, le joueur doit sortir et jouer.

C’est là que la clarté du rôle est vraiment importante. La seule manche du Buttler Test vraiment réussie dont je me souviens est son 75 à Old Trafford alors que lui et Chris Woakes se sont combinés pour battre le Pakistan en 2020, jouant brillamment sur un terrain difficile, mais ce match était presque devenu un scénario de poursuite d’une journée.

Les gardiens de guichet sont le cœur d’une équipe et ils doivent être pétillants et donner de l’énergie au reste de l’équipe, mais dans le cricket que j’ai vu lors de cette tournée, Buttler a eu le visage de pierre. Bien sûr, certains joueurs le font plus que d’autres, mais si vous êtes dans ce rôle et que vous n’apportez pas cette énergie, que vous luttez pour les runs et que vous perdez des captures, alors qu’est-ce que vous contribuez exactement ?

Alors que le gardien de guichet Buttler a une moyenne de 29,6, tandis que Jonny Bairstow a perdu les gants malgré une moyenne de 37,4. Il est difficile de quantifier le caractère et la présence de quelqu’un dans un vestiaire et les statistiques de Bairstow sont tellement supérieures qu’il doit y avoir quelque chose au-delà de la performance individuelle qui a gardé Buttler de côté, mais c’est une décision qui semble de plus en plus difficile à justifier.

The Spin : inscrivez-vous et recevez notre e-mail hebdomadaire sur le cricket.

Parmi ceux qui devraient le remplacer cette semaine et à l’avenir, Bairstow reste une option décente mais a pour l’instant été exclu par une blessure au pouce. Sam Billings est un joueur sur lequel Graham Thorpe et moi avons toujours eu un œil en raison de sa technique orthodoxe et de ses bonnes bases, et peut être en mesure de saisir une opportunité si on lui en donne.

Ollie Pope s’est bien passé à Sydney et je pense qu’il a un très bel avenir tant qu’il est traité correctement, mais il serait étrange de le voir garder régulièrement un guichet pour l’Angleterre alors qu’il ne le fait pas pour Surrey, qui à Ben Foakes a le joueur largement considéré comme le meilleur gardien de guichet du cricket anglais.

Joe Root parle d’une réinitialisation de l’équipe de test et si son intention est de choisir des joueurs avec le cricket de longue durée dans leur ADN, des personnes qui concentreraient complètement leur attention sur le jeu de première classe et qui pourraient former la colonne vertébrale d’un nouveau- regardez l’équipe, Foakes est précisément ce genre de joueur. Beaucoup dans le jeu ont été surpris de ne pas le voir jouer plus souvent pour l’Angleterre, mais peut-être que son heure est sur le point de venir.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*