Gosha Levochkin présente « Dernier élément »

The Hole NYC démarre 2022 avec une nouvelle exposition de Gosha Levochkin. Mieux connu pour ses compositions spatiales qui présentent des lignes irrégulières, des ombres minimales et des personnages géométriques, l’artiste basé à Brooklyn revisite son penchant pour la comédie à travers un corpus d’œuvres intitulé « Last Element ».

Les personnages abstraits de Gosha sont informés par un certain nombre de sources disparates : le constructivisme russe, les graffitis, l’animation japonaise, parmi tant d’autres. Dans « Last Element », ses protagonistes sans bouche sont imprégnés d’allusions au feu, à l’eau et aux symboles numériques mystiques. Bien que statiques, les peintures dégagent une sorte de dynamisme, où son utilisation du rouge, de l’orange et du jaune apparaît comme une véritable flamme tourbillonnant autour de la toile.

Ayant déjà travaillé dans un studio d’animation, Gosha a créé sa toute première œuvre audiovisuelle en collaboration avec l’artiste sud-coréen Jonny Lee, accompagnée d’une partition de Jay Rothman, qui a une formation en musique de jeux vidéo.

Dans une déclaration sur le spectacle à venir, l’artiste russe a assimilé l’animation à la machine ultime, dans laquelle une peinture s’assemble « comme une horloge ». « Last Element » sera à l’affiche du 15 janvier au 27 février.

Ailleurs, Sarah Andelman ouvrira un nouvel événement éphémère au cœur de Paris.

Le trou NYC
312 Bowery,
New York, NY 10012


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*