« En la conduisant, on n’a pas l’impression qu’elle a d’énormes faiblesses » : le pilote Haas Kevin Magnussen partage son opinion sur la nouvelle voiture Haas VF-22 après avoir terminé cinquième au Grand Prix de Bahreïn

[ad_1]

Kevin Magnussen donne un aperçu de la façon dont la nouvelle voiture Haas n’a pas encore montré de faiblesse majeure après la première course à Bahreïn.

Haas a fait un sacré retour cette saison. En 2021, ils ont pris la décision de ne pas développer la voiture 2021 au lieu de se concentrer sur la voiture 2022. Cette décision a apporté de nouveaux résultats pour l’équipe.

Le pilote Nikita Mazepin et le sponsor Uraikali ont quitté l’équipe après l’invasion russe de l’Ukraine. Kevin Magnussen est revenu et a terminé cinquième au Grand Prix de Bahreïn.

Pas de faiblesse massive chez Haas?

La cinquième place était le meilleur résultat de Haas depuis 2018 après une septième qualification. Mick Schumacher a réalisé un respectable 11e lors de sa deuxième saison avec l’équipe.

Lisez aussi: Lewis Hamilton donne une analyse inquiétante sur Mercedes avant le GP d’Arabie saoudite

En parlant de la voiture, Magnussen n’a pas tardé à commenter le Vf-22. Il a déclaré : « Nous avons beaucoup appris de la voiture ce week-end. Mais à ce stade, il est encore difficile de dire quoi que ce soit sur les forces et les faiblesses de notre voiture.

Venant après la première course de la saison, il est peut-être difficile de trouver des points faibles à la voiture. L’international danois s’est également exprimé à ce sujet en déclarant:

« En la pilotant, je n’ai pas l’impression qu’elle ait d’énormes faiblesses. Il est équilibré à différentes vitesses. Mais il est difficile de dire si les autres voitures sont encore plus équilibrées que les nôtres ou ont encore plus d’adhérence.

Différents circuits révéleront le vrai rythme ?

Le patron de l’équipe de Haas, Guenther Steiner, est très heureux après que l’équipe ait récolté 10 points à Bahreïn. Avant le Grand Prix d’Arabie saoudite, il a expliqué à quel point il est important pour eux de concourir cette saison.

Steiner a déclaré : « La voiture devrait être compétitive partout. À certains endroits plus et à d’autres moins, mais c’est la même chose pour tout le monde.

Lisez aussi: Un expert de la F1 affirme que Max Verstappen est plus agressif avec Lewis Hamilton que Charles Leclerc

« Je pense que nous avons vu la vitesse des voitures et elles seront similaires jusqu’à ce que les mises à niveau entrent en vigueur », a ajouté Steiner.

Il est important pour les équipes de se renseigner sur leurs voitures. Pas de meilleur endroit pour apprendre que les différents types de circuits. En parlant de cela, le patron ravi de Haas a conclu l’interview : « Mais nous devons encore attendre quelques courses de plus. »

«Cela inclut les circuits urbains, pour savoir où en est tout le monde. Red Bull n’a pas terminé la dernière course mais ils le feront à l’avenir », a-t-il conclu.


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*