Les parcs à proximité des nouvelles maisons diminuent de 40 % car les promoteurs disent qu’ils ne peuvent pas se les permettre

Les nouvelles maisons ont une quantité décroissante d’espaces verts parce que les promoteurs immobiliers affirment qu’ils ne peuvent pas se permettre de construire des parcs, selon de nouvelles recherches.

L’analyse de la New Economics Foundation (NEF) a examiné les données de l’Office for National Statistics, les données sur l’âge moyen du parc immobilier local de Datadaptive et de nouvelles données d’enquête nationales sur les perceptions du public à l’égard des espaces verts locaux de l’agence gouvernementale Natural England.

Il a constaté que par rapport au milieu du XXe siècle, la quantité d’espaces verts à proximité des nouveaux développements en Angleterre et au Pays de Galles a diminué depuis 2000.

Par exemple, dans les quartiers où la plupart des logements ont été construits entre 1930 et 1939, la taille médiane du parc le plus proche d’un quartier était d’environ 61 500 mètres carrés (environ 8,5 terrains de football). Le chiffre équivalent pour les développements dominés par les logements post-2000 est de 36 200 mètres carrés (cinq terrains de football) – une baisse de 40 %.

De plus, entre 2013 et 2021, la proportion de parcs jugés en « bon état » est passée de 60 % à un peu plus de 40 %.

Le Dr Alex Chapman, chercheur principal au NEF, a déclaré que les promoteurs immobiliers avaient le dessus dans les négociations avec les conseils sur la fourniture d’espaces verts.

Il a déclaré au Guardian : « Les dispositions de planification plus larges autour des nouveaux développements signifient que les développeurs peuvent citer la viabilité financière comme facteur. Si le conseil dit qu’il doit construire un immense parc parallèlement au développement, le promoteur dira que ce n’est pas financièrement viable.

«Parfois, le conseil peut contester cela, mais en raison de la pression exercée par le gouvernement central pour construire de nouvelles maisons, l’appel échouera. Le conseil ne voudra pas participer à une poursuite judiciaire interminable parce qu’il sait qu’il est sur la défensive.

Chapman a souligné que de nombreux grands promoteurs immobiliers ont une marge bénéficiaire d’environ 15%, il y a donc de la place pour investir dans la propriété qu’ils construisent pour la rendre meilleure pour ceux qui y vivent et autour. Au lieu de cela, ce profit va aux actionnaires.

« L’âge d’or de la construction de grands parcs à proximité des habitations a également été l’âge d’or de la construction de logements sociaux et je ne pense pas que ce soit une coïncidence », a-t-il ajouté.

Inscrivez-vous à First Edition, notre newsletter quotidienne gratuite – tous les matins en semaine à 7h00 BST

Non seulement de nouveaux parcs ne sont pas créés, mais les parcs existants manquent de protection juridique et sont donc construits par des promoteurs.

Chapman a déclaré: «Certains de ces développements que nous récupérons sont intercalaires – certains de ces développements sont construits sur ce qui aurait été l’espace vert de quelqu’un. Cela pourrait être dû au fait que les parcs n’ont pas de statut juridique ni de protection, ils peuvent donc être construits.

Une personne sur trois en Angleterre n’a pas de nature près de chez elle, avec peu ou pas d’espaces verts du tout dans certaines des zones les plus défavorisées.

Visiter la nature s’est avéré important pour le bien-être et la santé, mais l’accès à celle-ci diminue. L’analyse du NEF a révélé que le déclin de l’offre de nouveaux espaces verts après 2000 peut désormais être associé à au moins 9 millions de déplacements en moins dans les espaces verts par an, et ceux qui vivent dans des lotissements construits après 2000 étaient environ 5 % moins susceptibles de visiter les espaces verts une fois par an. semaine après que d’autres variables clés (privation, âge et possession d’un chien) aient été prises en compte.

Le NEF soutient une pétition réclamant un droit légal à la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*