Brink’s prévoit de continuer à opérer en Russie « avec un profil bas », déclare le directeur financier

[ad_1]

La société de gestion de trésorerie Brink’s Co. prévoit de poursuivre ses activités en Russie dans un avenir prévisible, a déclaré mardi le directeur financier Ron Domanico.

« Nous pensons que la meilleure méthode à l’heure actuelle consiste à opérer localement avec un profil bas », a déclaré Domanico, ajoutant que l’annonce de la sortie de l’entreprise de Russie à ce moment pourrait être considérée comme « agitante ».

BCO de Brink,
+2,29%,
qui génère moins de 1% de son chiffre d’affaires mondial en Russie, respecte les sanctions internationales contre le pays et a arrêté toutes les expéditions internationales à destination et en provenance de Russie, se concentrant plutôt sur les transferts nationaux d’espèces, de métaux précieux et d’autres objets de valeur. La société continue de consolider les résultats de l’entité russe dans le cadre de ses états financiers mondiaux, a déclaré Domanico.

Brink’s a annoncé mardi un chiffre d’affaires de 1,074 milliard de dollars pour le premier trimestre, en hausse de 10 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le bénéfice d’exploitation s’est établi à 62 millions de dollars au cours du trimestre, soit 1 % de plus qu’un an auparavant.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*