Les gagnants de l’Eurovision chantent à la frontière polonaise sur le chemin du retour vers l’Ukraine

L’orchestre ukrainien Kalush a donné une interprétation impromptue de leur chanson gagnante de l’Eurovision, Stefania, à la frontière polonaise alors qu’ils rentraient chez eux lundi.

Le groupe, dont la musique mêle folk traditionnel et hip-hop, a été présenté avec des fleurs bleues et jaunes alors qu’il était accueilli à la frontière par des militaires, avant de se mettre à chanter.

Stefania avait été parmi les favoris pour remporter le concours Eurovision de la chanson dans la ville de Turin, dans le nord de l’Italie, mais la victoire décisive est venue du public, avec 439 points du vote du public plaçant le groupe à la première place parmi les 25 finalistes.

La chanson, qui comprend les paroles : « Je trouverai toujours le chemin du retour, même si toutes les routes sont détruites », a été écrite par le leader Oleh Psiuk en hommage à sa mère, avant de trouver une nouvelle résonance parmi les Ukrainiens en devenant un hymne. dans leur pays déchiré par la guerre.

Dans une interview à la télévision italienne dimanche soir, Psiuk, qui a eu 28 ans lundi, est devenu ému en parlant de sa mère : « Elle est restée debout jusqu’à 3 heures du matin pour nous encourager », a-t-il déclaré. « Dans notre ville, Kalush, les sirènes sonnent quatre fois par jour, rien de tel qu’ailleurs. »

Inscrivez-vous à First Edition, notre newsletter quotidienne gratuite – tous les matins en semaine à 7h00 BST

Kalush Orchestra, un groupe de six personnes, a reçu une autorisation spéciale pour se rendre au 66e Concours Eurovision de la chanson – ils ont voyagé par voie terrestre jusqu’en Pologne, avant de s’envoler pour Turin – bien qu’un membre du groupe soit resté en Ukraine pour se battre.

Psiuk a déclaré qu’en rentrant chez eux, ils enlèveraient leurs tenues de scène et porteraient l’uniforme de la résistance ukrainienne. « Comme tout Ukrainien, nous sommes prêts à nous battre aussi longtemps qu’il le faudra », a-t-il ajouté.

Il a plaidé pour que le concours Eurovision de la chanson de l’année prochaine soit organisé dans la ville assiégée de Marioupol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*