L’or recule après un rallye de 4 jours alors que les minutes de la Fed se profilent

Les métaux précieux ont reculé mercredi après une séquence de quatre jours de gains alors que les investisseurs se préparaient à la publication du procès-verbal de la réunion de deux jours de la Réserve fédérale du début du mois.

Or pour la livraison de juin GC00,
-0,61%
a reculé de près de 0,7 %, ou 12,20 $, à 1 853 $ l’once avant l’ouverture du marché américain, tandis que l’argent SI00,
-1,33%
a reculé de 1,4 %, ou 34 cents, à 21,73 $ l’once.

Alors que les métaux précieux comme l’or ont toujours été considérés comme des actifs refuges, ces derniers mois, ils ont eu tendance à s’échanger dans le même sens que les indices boursiers. Mercredi, les contrats à terme sur l’or et l’argent reculaient aux côtés des contrats à terme sur actions, et malgré le fait que les rendements du Trésor, qui évoluent à l’inverse des prix, étaient en baisse.

Marshall Gittler, responsable de la recherche en investissement chez BDSwiss, a déclaré que la dynamique sur les marchés était déroutante : « L’or et l’argent se négocient aujourd’hui comme des « actifs risqués ». Avec la baisse du sentiment de risque ce matin, comme le montre la baisse des contrats à terme du S&P 500 avant l’ouverture, ils auraient naturellement tendance à se détacher également. Ceci malgré le fait que les taux d’intérêt américains baissent également, ce qui devrait en théorie être positif pour les métaux précieux.

En effet, les métaux reculaient à travers le complexe, avec des contrats à terme sur le palladium PA00,
-0,53%
en baisse de 0,2%, ou 4,60 $, à 1 982 $ l’once, tandis que les contrats à terme sur le platine PL00,
-1.99%
perdu 1,2 %, ou 12,20 $, à 930 $ l’once.

Même les métaux industriels comme le cuivre HG00,
-1,84%
étaient en baisse ce jour-là, avec des contrats à terme en baisse de 1,7%, ou 7 cents, à 4,2 $ la livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*