« Salope autant qu’ils le pouvaient à la radio » – Christian Horner accuse Toto Wolff et Lewis Hamilton de râler au milieu de problèmes de marsouinage

[ad_1]

Christian Horner accuse Toto Wolff et Lewis Hamilton de râler sur les problèmes de marsouinage avec W13 et affirme que ce n’est pas un problème universel.

Les performances de Mercedes W13 sont entachées de problèmes de marsouinage. Surtout, Lewis Hamilton, qui n’a même pas pu sortir correctement de la voiture après la course à Bakou.

Ce problème a également conduit le patron de Mercedes, Toto Wolff, à dire que Hamilton pourrait rater la course au Canada. Mais cela ne concerne pas le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner.

Il pense que Mercedes râle trop à propos du marsouinage. Il pense également que le problème peut être résolu par les équipes individuellement et qu’aucune intervention de la FIA n’est nécessaire. Mystérieusement, Red Bull fait partie des rares équipes qui n’ont jusqu’à présent aucun problème de marsouinage.

«Dites-leur de râler autant qu’ils le peuvent à la radio et d’en faire le plus gros problème possible. Cela fait partie du jeu », a déclaré Horner lorsqu’il a été interrogé sur sa suggestion à Mercedes pour résoudre le marsouinage.

Quant à savoir si c’est ce qu’il croit que font ses rivaux, Horner a insisté: «Bien sûr que oui. Écoutez, c’est inconfortable, mais il existe des remèdes à cela, mais cela nuit aux performances de la voiture.

« Quelle est la chose la plus facile à faire ? Se plaindre d’un point de vue sécurité mais chaque équipe a le choix. S’il s’agissait d’un véritable problème de sécurité sur l’ensemble du réseau, c’est quelque chose qui devrait être examiné. »

« Mais si cela n’affecte que des personnes ou des équipes isolées, c’est quelque chose que l’équipe devrait potentiellement gérer. »

A lire aussi : F1 Twitter dénonce Red Bull pour avoir « saboté » le GP d’Azerbaïdjan du pilote mexicain

Lewis Hamilton n’est pas le seul à subir des blessures physiques

Alors que Horner pense que seules quelques personnes ont été touchées par le marsouinage, tous les pilotes, à l’exception de Fernando Alonso, ont convenu que la proposition est un problème.

Pendant ce temps, Hamilton n’est pas le seul à subir les dommages physiques du rebond ce week-end. Le pilote de Haas, Kevin Magnussen, aurait souffert de douleurs nerveuses.

Par conséquent, si un consensus est trouvé entre les pilotes, la FIA se penchera sur la question. Comme on suppose que les conducteurs peuvent subir des dommages physiques à long terme à cause de cela.

A lire aussi : Regardez Lewis Hamilton lutter pour marcher à cause de maux de dos après le GP d’Azerbaïdjan

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*