Amazon bloque les produits LGBT aux EAU, dit qu’il « doit se conformer aux lois locales »

Amazon a commencé à bloquer les produits liés aux LGBT et les résultats de recherche aux Émirats arabes unis pour se conformer à une demande du gouvernement du pays, qui interdit l’homosexualité.

Les nouvelles restrictions sont énoncées dans des documents internes d’Amazon, selon le New York Times. « Le gouvernement émirati a donné à Amazon jusqu’à vendredi pour se conformer sous la menace de sanctions, selon les documents. Il n’était pas clair quelles seraient ces sanctions », a déclaré l’article du NYT.

« L’équipe des produits restreints » d’Amazon a supprimé les listes de produits individuelles « et une équipe qui gère les capacités de recherche de l’entreprise a caché les résultats de plus de 150 mots clés », a écrit le NYT. Les recherches de termes tels que « lgbtq », « fierté », « gay fermé », « drapeau transgenre », « broche queer » et « broche de poitrine pour lesbiennes » ne donnent désormais aucun résultat aux EAU. Les produits supprimés incluent des livres tels que Mon expérience lesbienne avec la solitude de Nagata Kabi, Gender Queer: Un mémoire par Maia Kobabe, et Mauvaise féministe par Roxane Gay.

Amazon : « Nous devons respecter les lois locales »

Nous avons demandé à Amazon plus de détails sur les restrictions, mais la société a simplement confirmé qu’elle avait restreint les résultats de recherche sur la boutique Amazon.ae pour se conformer aux lois locales. Amazon est présent aux Émirats arabes unis depuis 2017, date à laquelle il a racheté le site de commerce électronique SOUQ.com.

« En tant qu’entreprise, nous restons attachés à la diversité, à l’équité et à l’inclusion, et nous pensons que les droits des personnes LGBTQ+ doivent être protégés », a déclaré Amazon dans un communiqué fourni à Ars et à d’autres organes de presse. « Avec des magasins Amazon dans le monde entier, nous devons également nous conformer aux lois et réglementations locales des pays dans lesquels nous opérons. »

Comme le dit un avis aux voyageurs du Département d’État américain, « les relations sexuelles homosexuelles consensuelles sont criminalisées aux Émirats arabes unis », avec des sanctions potentielles telles que des amendes et des peines d’emprisonnement. « Selon les interprétations de la charia, la peine pourrait inclure la peine de mort », a déclaré le département d’État. « Bien que l’ambassade des États-Unis et le consulat général des États-Unis ne soient au courant d’aucune arrestation ou poursuite récente pour de telles activités, elles restent illégales. « 

En plus des relations homosexuelles illégales, « exprimer son soutien aux droits des LGBT pourrait également être considéré comme une infraction » aux Émirats arabes unis, a écrit la BBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*