« Ne vous approchez pas de Lewis Hamilton » – Kevin Magnussen a averti de rester à l’écart du pilote Mercedes avant le GP de Grande-Bretagne

[ad_1]

Kevin Magnussen a été averti de rester à l’écart de Lewis Hamilton lors du GP de Grande-Bretagne à la suite de quelques incidents coûteux.

Kevin Magnussen de Haas et Lewis Hamilton de Mercedes se sont heurtés deux fois cette saison et à ces deux occasions, Magnussen a été le plus touché.

Les deux pilotes sont entrés en collision lors des Grands Prix d’Espagne et du Canada. Dans les deux cas, la collision a été considérée comme un incident de course et aucun d’entre eux n’a été pénalisé.

Entrant dans le GP de Grande-Bretagne ce week-end, on a demandé au directeur de l’équipe de Haas, Guenther Steiner, s’il demanderait à Magnussen de changer son approche au début de la course. Steiner a dit : « Non. Je dis toujours, si je dois gérer le départ et le premier tour pour le pilote, c’est difficile à faire.

A lire aussi : Nikita Mazepin révèle le moment irrespectueux du conducteur de Mercedes après la hache de Haas

Kevin Magnussen sait quoi faire

Steiner pense que les pilotes n’ont pas besoin qu’on leur dise ce qu’ils doivent faire sur la piste. Il a dit que le contact peut se produire et le pilote danois lui-même sait que ce serait la troisième fois.

Steiner a dit, « ne vous approchez pas de Hamilton. Parce que, pour être honnête, les deux fois, il en a payé les conséquences et normalement ça n’arrive pas. »

« Mais si je dois dire à un pilote qu’il faut faire ceci et cela au départ parce que le départ pourrait finir, je ne sais pas. »

De plus, le patron de Haas a souligné un dicton dans le sport automobile – une course ne peut pas être gagnée au premier tour, mais elle peut être perdue. Cependant, malgré cela, Steiner a refusé d’ordonner à Magnussen de changer son style de conduite au début de la course.

« Vous pouvez leur dire quoi faire, aller lentement », a ajouté Steiner. « Ouais, essayez de leur dire d’aller lentement au début.

« Vous savez où vous allez finir et peut-être que quelqu’un vous heurte. C’est une de ces choses. Je fais ça depuis assez longtemps et je dis aux gars de faire du mieux qu’ils peuvent et d’éviter les ennuis.

« Mais peuvent-ils le garantir ? Certainement pas. Vous ne contrôlez pas les 19 autres voitures.

A lire aussi : Romain Grosjean pense que Mick Schumacher est victime d’un « Haas typique »


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*