Celtic thrash Rangers dans le derby Old Firm pour prolonger l’avance au sommet

À quatre minutes du premier match Old Firm de la saison, le Celtic avait des raisons de craindre le pire. Kyogo Furuhashi, leur attaquant vedette, a été retiré de la procédure après avoir subi une blessure à l’épaule. Au fur et à mesure, le Celtic pouvait écarter les Rangers sans Furuhashi. Les hôtes avaient trois buts d’avance à la mi-temps, la frappe tardive de David Turnbull ajoutant de la brillance au score d’Ange Postecoglou. Les Rangers étaient deuxièmes ici et à une distance considérable.

L’avance du Celtic sur ses rivaux de la ville en Premiership écossaise a été portée à cinq points. Seul un individu courageux – ou stupide – parierait contre une défense de titre réussie pour Postecoglou et ses joueurs.

Cela s’est avéré un après-midi particulièrement éprouvant pour Jon McLaughlin, le gardien des Rangers. Il a passé le ballon directement à Turnbull pour le quatrième du Celtic. McLaughlin aurait dû sauver le premier but mais n’a pu aider que le tir de Liel Abada dans le filet. McLaughlin estimera également qu’il aurait dû faire mieux au deuxième d’Abada et au troisième du Celtic. Mais peut-être est-il difficile de critiquer un seul joueur des Rangers; les visiteurs étaient désorganisés, décousus et un deuxième meilleur clair sur tout le terrain.

Une remise en jeu rapide de Jota a été le déclencheur du premier match du Celtic. Alors que les Rangers somnolent, l’ancien ailier de Benfica retrouve l’excellent Matt O’Riley. Abada a marché dans le champ pour rencontrer la passe d’Abada, la main de McLaughlin étant incapable d’empêcher le tir.

Un bref sort de possession décente des Rangers a suivi. Antonio Colak a laissé passer une occasion flagrante et une occasion raisonnable de rétablir la parité. Le Celtic a répondu en nature, via une finition de Jota après qu’un coup franc rapide ait vu les Rangers, à nouveau, regarder et attendre.

Abada a scellé le match avant la pause. Bondissant sur une balle lâche, à 10 mètres, il a percuté les jambes de McLaughlin. Le Celtic a battu Dundee United 9-0 le week-end dernier; leurs partisans ont soudainement eu des aspirations de répétition.

Au lieu de cela, la seconde mi-temps était en quelque sorte un non-événement. Que le Celtic veuille économiser de l’énergie était assez juste compte tenu de la visite du Real Madrid en Ligue des champions mardi soir. Les Rangers ont étouffé le match dans une mesure raisonnable jusqu’à un moment horrible pour McLaughlin, qui a joué le ballon directement à Turnbull à l’intérieur de la surface de réparation. Quatre zéro et, en termes de ligue, peut-être une fatalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*