Naomi Campbell va seins nus et se couvre avec juste un collier pour la couverture du magazine ‘W’ : photos



Voir la galerie

Crédit d’image : Mert Alas et Marcus Piggott

S’il y a une chose sûre à propos Naomi Campbellc’est qu’elle réussit toujours à avoir l’air sexy et c’est ce qu’elle a fait sur la couverture de O numéro du 50e anniversaire du magazine. La femme de 52 ans était magnifique dans une robe en résille complètement transparente sur la couverture du magazine, mais ce sont les photos intérieures qui la représentaient seins nus qui étaient vraiment sexy.

Naomi Campbell

En couverture, Naomi portait une robe Schiaparelli Haute Couture bleu résille entièrement transparente. La robe en maille comportait un décolleté décolleté, qu’elle a choisi de porter sans soutien-gorge en dessous, et l’a stylisée avec une paire de sous-vêtements noirs à taille haute. Elle a complété son look avec une paire de talons Jimmy Choo à bout pointu et à bride de cheville noire et avait ses longs cheveux dans les vagues de la plage.

Naomi Campbell

Dans peut-être la photo la plus sexy du tournage, Naomi se tenait debout contre une porte complètement torse nu avec juste un collier multirang Alaïa couvrant sa poitrine nue. Le gros collier blanc couvrait le devant de ses seins alors qu’elle révélait le côté principal et le sous-sein. Elle a complété son look avec une paire de sous-vêtements noirs taille haute et des talons Alaïa en plumes noires.

Naomi Campbell

Comme si les photos ne pouvaient pas être plus sexy, Naomi a porté un manteau Balenciaga Couture surdimensionné en fourrure noire et marron sans rien en dessous, révélant un décolleté ample et ses longues jambes toniques qui étaient accentuées par des escarpins Jimmy Choo noirs à bouts pointus.

Non seulement Naomi était magnifique, mais elle a partagé le secret de son succès, admettant: «J’aime ce que je fais, avant tout. Vous devez le faire pour avoir une carrière qui continue vraiment. Il n’y a pas de stratégie de carrière de mon côté, mais à ce stade, j’adore utiliser la plateforme que j’ai pour aider les jeunes designers. Les enfants avec qui je travaille ne sont pas seulement sur les marchés que nous connaissons, mais en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde… et parce que les gens me connaissent et que j’ai si bien compris le monde de la mode au fil du temps, je peux attirer leur attention. qu’ils méritent. La mode m’a tellement apporté, et c’est ma philosophie de partager ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*