Le soldat russe exposant à quoi ressemble vraiment la vie dans l’armée d’invasion de Poutine – podcast

Il y a quelques semaines, le correspondant du Guardian à Moscou André Roth a reçu un appel d’un homme demandant à le rencontrer d’urgence. Il dit Michel Safi comment il a raccroché, a sauté dans un taxi et s’est précipité vers le lieu de rendez-vous. Là, il a retrouvé un ancien parachutiste de l’armée russe, Pavel Filatyev, qui s’est dit prêt à raconter son histoire sur son rôle dans l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine.

Filatyev a ensuite détaillé ses expériences sur sa page de médias sociaux VKontakte et a publié une bombe de 141 pages : une description au jour le jour des activités de son unité de parachutistes à partir du moment où elle a été envoyée en Ukraine continentale depuis la Crimée. Filatyev a décrit comment son unité est entrée à Kherson et a capturé le port maritime, comment elle s’est enfoncée sous le feu de l’artillerie lourde pendant plus d’un mois près de Mykolaïv – et comment lui-même a été blessé et évacué du conflit avec une infection oculaire.

Le parachutiste décrit le manque d’équipement de son unité et le mécontentement de ses camarades soldats – mais nie avoir été témoin d’abus contre des civils. Son récit est rarissime : en s’exprimant il risque la prison. Il a depuis quitté la Russie et demande l’asile dans l’Union européenne, mais son avenir est incertain. « Pour moi, dit-il, c’est une tragédie personnelle. Car que sommes-nous devenus ? Et comment cela peut-il empirer ?



Photographie : Lewis Joly/AP

Soutenez le gardien

The Guardian est éditorialement indépendant. Et nous voulons garder notre journalisme ouvert et accessible à tous. Mais nous avons de plus en plus besoin de nos lecteurs pour financer notre travail.

Soutenez le gardien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*