Moderna s’attend à ce que la pénurie de son booster COVID-19 mis à jour soit bientôt résolue

Moderna Inc. MRNA,
-0,67%
a déclaré mercredi qu’il s’attend à résoudre les problèmes d’approvisionnement de son nouveau rappel COVID-19 « dans les prochains jours ».

Plusieurs médias ont rapporté cette semaine qu’une pénurie de booster mis à jour de Moderna était le résultat de l’inspection en cours par la Food and Drug Administration des États-Unis d’une usine à Bloomington, Ind., qui est exploitée par Catalent Inc. CTLT,
-1,69%.
Moderna et Catalent ont conclu un accord en 2020 pour fabriquer les vaccins COVID-19 de Moderna.

L’inspection est terminée et la FDA a autorisé mardi l’expédition des 10 lots de vaccins retardés, déclarant dans un communiqué que « l’agence n’a aucune inquiétude quant à la sécurité, l’efficacité ou la qualité de ces lots ».

« Nous continuons à voir une forte demande dans certaines régions du pays », a déclaré un porte-parole de Moderna à MarketWatch dans un e-mail. « Nous prévoyons que ces contraintes de disponibilité seront résolues dans les prochains jours. »

La société a déclaré qu’elle prévoyait toujours de livrer 70 millions de doses de son rappel bivalent COVID-19 d’ici la fin de l’année. Le rappel mis à jour – appelé injection bivalente – protège contre la souche originale du virus ainsi que contre les sous-variantes BA.4 et BA.5 d’omicron.

Le gouvernement américain a jusqu’à présent expédié plus de 25 millions de doses des nouveaux vaccins, principalement le vaccin bivalent développé par BioNTech SE BNTX,
-1,36%
et Pfizer Inc. PFE,
-0,32%,
selon Reuters.

Autres actualités COVID-19 à connaître :

  • Le Canada devrait abandonner l’exigence de vaccin COVID-19 pour les personnes qui entrent au Canada d’ici la fin septembre, a déclaré à l’Associated Press un responsable proche du dossier. Le Canada, comme les États-Unis, a exigé que les ressortissants étrangers soient vaccinés lorsqu’ils entrent dans le pays.

  • La moyenne quotidienne des nouveaux cas mardi était de 57 322 mardi, selon un tracker du New York Times. C’est une baisse de 24% par rapport à il y a deux semaines. La moyenne quotidienne des hospitalisations mardi était de 30 990, tandis que le nombre moyen quotidien de décès est de 413. —Ciara Linnane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*