Wunder de Fnatic reproche à Riot de ne pas avoir fourni de conditions d’entraînement équitables avant le Mondial 2022

Ça ne s’annonce pas bien pour Fnatic avant le 2022 League of Legends Championnat du monde. Le top laner Martin « Wunder » Nordahl Hansen a critiqué les ressources fournies par Riot Games qui, selon lui, ont empêché Fnatic de s’entraîner efficacement avant le tournoi du 29 septembre.

« Nous avons joué entre 30 et 100 images par seconde dans chaque match depuis notre arrivée au Mexique », a déclaré Wunder sur Twitter aujourd’hui. « Nous n’avions pas d’entraînement efficace et jouer sur scène sera le seul moment où nous pourrons avoir une configuration humaine. »

Il semble que Riot fournisse aux équipes Play-In des configurations pour s’entraîner au Mexique avant les Mondiaux qui, selon Wunder, ne permettent pas aux joueurs de s’entraîner dans les meilleures conditions en raison de configurations de mauvaise qualité.

Bien qu’il ait laissé entendre que Fnatic avait signalé le problème à Riot, il s’est plaint de ne pas avoir entendu de réponse satisfaisante du développeur.

En réponse à la plainte de Wunder, l’ancien analyste de Fnatic, Tolk, a fait valoir que les joueurs devraient simplement obtenir de meilleurs ordinateurs de leurs organisations au lieu de compter sur le matériel de Riot.

Il n’est pas clair, cependant, si les règles de Riot permettent aux joueurs d’apporter leur propre matériel à l’événement. Le règlement officiel du monde ne mentionne pas la fourniture d’une configuration pour l’entraînement et se concentre uniquement sur les « matchs officiels WCE ».

Fnatic a déjà eu des problèmes pour s’entraîner pour les Mondiaux 2022 après que deux remplaçants d’urgence ont dû être amenés après que Hylissang et Upset aient été testés positifs pour COVID-19 la semaine dernière.

Le Mondial 2022 débutera demain, le 29 septembre, avec la scène Play-In au Mexique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*