Le nouveau Dragonfly Hyperscooter est un scooter électrique à 4 roues rare

Ce ridable d’apparence inhabituelle ressemble à une planche à roulettes renforcée avec une colonne de direction, mais c’est vraiment un scooter électrique à quatre roues appelé Dragonfly Hyperscooter. Malgré l’essieu supplémentaire, il pèse moins de 40 livres et peut atteindre une vitesse de pointe de 25 mph.

Au moins sur la base des spécifications et des images que j’ai vues, c’est un scooter électrique que j’ai très hâte de tester. Il provient actuellement de Dragonfly, basé au Royaume-Uni, avec une date de livraison prévue en décembre.

Le Dragonfly Hyperscooter est alimenté par une batterie de 48 volts à verrouillage à clé amovible et deux moteurs de 550 watts avec une puissance de pointe de 1 650 watts. Avec trois modes de conduite, D1 (débutant, 10 mph), D2 (intermédiaire, 15 mph) et D3 (Pro, 25 mph), il dispose de quatre roues directrices ainsi que d’une suspension à double triangulation réglable pour plus de rigidité. Vous pouvez choisir entre des pneus en caoutchouc pneumatiques urbains ou tout-terrain de 10 pouces à l’achat. Les tout-terrains sont texturés pour une utilisation hors route, mais ne se sentiraient pas aussi lisses dans les rues de la ville.

6.png

Libellule

Outre le choix des pneus, le Dragonfly est disponible en deux versions de carrosserie. Le DF (2 500 £, soit environ 2 720 $ ou 4 175 AU $ convertis) est plus étroit et convient aux rues urbaines et aux parcs. Le DFX (3 000 £, soit environ 3 265 $ ou 5 000 AU $) est destiné à la conduite hors route, avec des ailes et des protège-mains plus larges. Les deux scooters ont des freins avant électriques, un frein à tambour arrière mécanique et un pont en fibre de carbone.

Lire la suite:

Les deux versions sont équipées d’un écran numérique de 3,5 pouces qui affiche la vitesse actuelle, la plage de trajet, le mode de conduite, l’état de la lumière et la batterie. Il peut également fournir une navigation vocale, un klaxon et des sons de conduite avec le module sonore accessoire. Le scooter peut être connecté à des smartphones via une application et dispose de deux phares, de clignotants à LED avant et arrière et d’un feu stop.

5.png

Libellule

Les deux scooters ont une sécurité intégrée et un code d’accès à quatre chiffres pour activer et désactiver le système. Il y a aussi un GPS intégré et une alarme sonore ; si quelque chose se passe, le scooter peut être localisé via le tracker.

Selon Dragonfly, ces précommandes devraient être expédiées en décembre, mais elles viennent du Royaume-Uni, donc l’expédition, qui n’est pas encore répertoriée, peut être exorbitante pour les coureurs aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*