Weird Al rend hommage à Coolio après avoir résolu la querelle avec le défunt rappeur

[ad_1]



Voir la galerie

Crédit d’image : Kevork Djansezian/AP/Shutterstock

Bizarre Al Yankovic rendu hommage à son collègue musicien Coolio après la mort du rappeur plus tôt cette semaine à l’âge de 59 ans. S’adressant à son Twitter tard mercredi soir (28 septembre), Weird Al a partagé une adorable photo de lui-même étreignant Coolio avec la légende « RIP Coolio ». Le geste aimable a été remarqué par les fans, car le couple a eu une fois une célèbre querelle sur la parodie d’Al d’une des chansons de Coolio.

En 1995, Coolio a rapidement acquis une reconnaissance mondiale avec son énorme tube « Gangsta Paradise ». A l’époque, la chanson était partout, y compris la bande originale du Michelle Pfeiffer film Esprits dangereux. (Et c’est toujours populaire aujourd’hui : la chanson a été écoutée plus d’un milliard de fois sur Spotify et YouTube). « Je pensais que ça allait être un disque de capot », a déclaré Coolio La voix en 2017, par Nouvelles de la BBC. « Je n’aurais jamais pensé qu’il se croiserait comme il l’a fait – à tous les âges, races, genres, pays et générations. »

Cela a également engendré une imitation hilarante dans « Amish Paradise » de Weird Al, qui a provoqué la querelle, car le manager de Coolio a déclaré qu’il avait approuvé la parodie avant sa sortie, tandis que Coolio a affirmé qu’il n’en avait jamais été informé, selon le point de vente. De toute évidence, avec l’hommage touchant, Weird Al a pu dépasser la querelle. Et, selon l’écrivain musical Dan Ozzi, Coolio l’était aussi, car Dan a partagé un tweet sur une interview passée avec la star décédée, qui a déclaré qu’il était bien placé avec Weird Al à l’époque.

« J’ai laissé tomber ça il y a si longtemps », a déclaré Coolio, selon le tweet de Dan. « Permettez-moi de dire ceci: je me suis excusé auprès de Weird Al il y a longtemps et j’avais tort. Vous vous en souvenez tous, tous ceux qui lisent cette merde.

Le gagnant du Grammy a poursuivi en disant que les « vraies personnes » devraient pouvoir admettre quand elles se trompent. « J’avais tort, mon frère. Allez, qui suis-je putain, mon frère ? » Coolio a continué. « Il a fait des parodies de Michael Jackson, il a fait des parodies de toutes sortes de personnes et je m’en suis offusqué parce que j’étais arrogant et merdique et stupide et j’avais tort et j’aurais dû accepter cette merde et je suis allé avec.

« Je l’ai écouté quelques années plus tard et c’est vraiment drôle comme de la merde », a ajouté Coolio. « C’est une de ces choses où j’ai fait un mauvais appel et personne ne m’a arrêté. C’est une chose qui m’énerve encore, ma direction à l’époque. Quelqu’un aurait dû m’empêcher de faire cette déclaration parce que c’était stupide. Et je pense que ça m’a fait un peu mal. Cela m’a fait paraître stupide.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*