Biden gracie des milliers de personnes reconnues coupables de « simple possession » de marijuana

Le président Joe Biden gracie des milliers d’Américains reconnus coupables de «simple possession» de marijuana, alors que son administration franchit une étape spectaculaire vers la dépénalisation de la drogue et la lutte contre les pratiques d’inculpation qui ont un impact disproportionné sur les personnes de couleur.

Il demande également aux gouverneurs d’accorder des pardons similaires aux personnes reconnues coupables d’infractions liées à la marijuana dans l’État, ce qui reflète la grande majorité des cas de possession de marijuana.

Biden, dans un communiqué, a déclaré que cette décision reflétait sa position selon laquelle « personne ne devrait être en prison simplement pour avoir consommé ou possédé de la marijuana ».

« Il y a des milliers de personnes qui ont déjà été condamnées par le gouvernement fédéral pour possession de marijuana, qui peuvent se voir refuser un emploi, un logement ou des possibilités d’éducation en conséquence », a-t-il déclaré. « Mon action contribuera à atténuer les conséquences collatérales découlant de ces condamnations. »

Biden demande également au secrétaire à la Santé et aux Services sociaux et au procureur général des États-Unis de revoir la façon dont la marijuana est inscrite dans la loi fédérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*