Revue de Return to Dust – hymne à la vie simple

jeC’est un mariage arrangé de convenance – la convenance des autres. Browbeaten Cao (Hai-Qing) est déchargée par son frère sur Ma (Wu Renlin), le plus humble des paysans, avec un peu plus qu’un âne à son nom. Mais contre toute attente, une tendre complicité se noue entre eux. Ensemble, ils mènent une vie régie par les rythmes de la nature, trouvant dans leur mariage une sollicitude et un confort qui leur étaient jusqu’alors refusés. C’est un film magnifique et touchant qui trouve une beauté sans prétention dans cette vie simple dans la Chine rurale, mais qui ne craint pas les difficultés extrêmes auxquelles sont confrontés les plus pauvres. Un succès dormant au niveau national, il atteint le public britannique et irlandais après avoir été récemment retiré sans ménagement des services de streaming chinois, victime, suggère-t-on, d’un contrôle officiel plus strict sur les représentations peu flatteuses de la vie chinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*