Budweiser dit qu’il donnera de la bière de la Coupe du monde du Qatar inutilisée au vainqueur du tournoi

Le pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, a stupéfait le sponsor de la Coupe du monde Budweiser avec son interdiction de vente d’alcool à la dernière seconde dans les stades lors du grand spectacle quadriennal du football.

Budweiser dit maintenant qu’il prendra une partie de la bière qu’il avait initialement prévu de vendre pendant le tournoi et la donnera au pays dont l’équipe remportera la Coupe du monde le 18 décembre.

« Nous organiserons la célébration ultime du championnat pour le pays vainqueur. Parce que, pour les fans gagnants, ils ont conquis le monde. Plus de détails seront partagés lorsque nous nous rapprocherons de la finale », un BUD d’Anheuser-Busch InBev,
+0,80 %
le porte-parole aurait déclaré à CNN.

Le géant de la bière avait précédemment fait allusion à son excédent de la Coupe du monde dans un tweet.

Le Qatar, une nation musulmane culturellement conservatrice, a annoncé qu’il n’autoriserait pas la vente d’alcool pendant la Coupe du monde la semaine dernière, à part dans quelques zones d’accueil de luxe des stades, annulant une décision plus tôt dans l’année qui aurait permis une plus grande vente d’alcool. .

Juste après l’annonce de l’interdiction de l’alcool, Budweiser a tweeté : « Eh bien, c’est gênant… » – un tweet qui a ensuite été supprimé.

Voir également: Pourquoi la Coupe du monde du Qatar 2022 est-elle si controversée ? Voici une liste de problèmes éclipsant le tournoi de la FIFA.

Boire de l’alcool n’est pas illégal dans la nation du golfe Persique, mais le pays a des règles qui limitent considérablement son utilisation généralisée.

Le Qatar n’autorise pas ses habitants à boire de l’alcool en public ou à être en état d’ébriété en public, et « boire dans un lieu public peut entraîner une peine de prison pouvant aller jusqu’à 6 mois ». Certains bars et hôtels sont autorisés à vendre de l’alcool, mais ces établissements ont obtenu des licences spécifiques pour le faire.

« A la suite de discussions entre les autorités du pays hôte et la FIFA, il a été décidé de concentrer la vente de boissons alcoolisées sur le Festival des fans de la FIFA, d’autres destinations de supporters et des sites sous licence, supprimant les points de vente de bière des périmètres des stades de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar ». lire une déclaration de la FIFA.

Budweiser est un sponsor de la Coupe du monde depuis 1986 et aurait payé 75 millions de dollars pour son contrat avec la Coupe du monde, selon AdWeek. La société diffuse des publicités mettant en vedette les meilleurs joueurs du sport, dont Lionel Messi d’Argentine et Neymar Jr. du Brésil. Tous les événements sponsorisés du tournoi auraient toujours lieu.

Continuer à lire: Vous devez entendre ce radiodiffuseur extrêmement enthousiaste appeler le deuxième but décisif de l’Arabie saoudite contre l’Argentine

Regarde aussi: La Coupe du monde est-elle un indicateur avancé de l’économie mondiale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*