La plupart des retraités et quasi-retraités s’inquiètent du marché boursier et de l’inflation. Voici ce qu’ils font à ce sujet.

Les baisses du marché boursier, la flambée de l’inflation et la hausse des taux d’intérêt ont érodé la confiance des investisseurs quant à leur retraite, selon un nouveau rapport de Janus Henderson Investors.

Au total, 45 % des investisseurs ont déclaré qu’ils se sentaient moins confiants dans leur capacité à disposer d’assez d’argent pour vivre confortablement tout au long de leur retraite, et 9 % ont embauché ou prévoient d’embaucher un conseiller financier en 2022, selon le rapport 2022 de Janus Henderson sur la confiance en matière de retraite.

Selon le rapport, 86 % des répondants au sondage sont préoccupés ou très préoccupés par l’inflation et 79 % sont préoccupés ou très préoccupés par le marché boursier.

« Avec les actions et les obligations affichant trois trimestres consécutifs de rendements négatifs en 2022, la confiance des investisseurs a souffert, mais elle ne s’est pas effondrée », a déclaré Matt Sommer, responsable de l’équipe des services à cotisations définies et de conseil en patrimoine de Janus Henderson Investors.

Pourtant, malgré ces inquiétudes, seuls 13 % des investisseurs ont transféré de l’argent des actions ou des obligations vers des liquidités. Au lieu de cela, les investisseurs semblent resserrer leurs budgets, puisque près de la moitié (49%) ont déclaré avoir réduit leurs dépenses ou prévoir de réduire leurs dépenses en raison des marchés financiers et de la hausse de l’inflation, selon le rapport.

« La vente d’actions de Covid-19 et son retour rapide survenus en 2020 ont mis en lumière les défis de la synchronisation des marchés et restent un exemple frappant de l’importance de créer et de s’en tenir à un plan dans tous les types de marchés », a déclaré Sommer. « La bonne nouvelle est que de nombreux investisseurs adoptent l’approche de bon sens consistant à réduire leurs dépenses et à ne pas sortir des actions en réponse à l’environnement de marché difficile de cette année. »

La majorité des répondants (60 %) pensent que l’indice S&P 500 sera plus élevé dans un an, tandis que 26 % pensent que l’indice sera plus bas et 14 % s’attendent à ce qu’il soit relativement inchangé.

Les placements privilégiés pour générer des revenus à la retraite dans le contexte actuel comprennent les actions versant des dividendes (65 %), les rentes (24 %), les obligations imposables (23 %) et les obligations exonérées d’impôt (23 %).

L’enquête a été menée par Janus Henderson auprès d’investisseurs âgés de 50 ans et plus. L’échantillon était composé de 1 926 investisseurs qui ont répondu à l’enquête complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*