Obtenir Call Of Duty sur Switch nécessiterait « certainement » du travail, déclare Phil Spencer

Microsoft et Nintendo ont convenu des conditions pour mettre Call of Duty sur les plates-formes Nintendo pendant les 10 prochaines années si l’offre de Microsoft pour acheter Activision Blizzard est acceptée. Mais faire fonctionner Call of Duty sur le Switch relativement moins puissant ? Ce n’est peut-être pas si facile, a déclaré le PDG de Microsoft Gaming, Phil Spencer.

S’adressant au New York Times, Spencer a déclaré qu’il y avait « certainement du travail » à faire pour qu’un jeu Call of Duty fonctionne bien sur Switch.

Lecture en cours: Revue de Call Of Duty: Warzone 2

Dans une interview séparée avec le Washington Post, Spencer a déclaré que si l’accord de Microsoft pour acheter Activision Blizzard était conclu, la série Call of Duty pourrait ne pas apparaître sur une console Nintendo avant un certain temps. Cela « prendrait probablement un peu de temps » pour sortir un jeu Call of Duty sur une console Nintendo, a déclaré Spencer, bien qu’il n’ait rien dit sur le jeu Call of Duty existant ou futur qui pourrait arriver sur Switch.

En supposant que l’accord de Microsoft soit conclu, Spencer a déclaré qu’il avait l’intention de publier les futurs jeux Call of Duty sur toutes les principales plates-formes en même temps.

« Une fois que nous aurons pris le rythme, notre plan serait que lorsque [a Call of Duty game] lance sur PlayStation, Xbox et PC, qu’il serait également disponible sur Nintendo en même temps », a-t-il déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé si le Switch était une machine suffisamment capable pour exécuter Call of Duty en douceur, Spencer a cité Minecraft comme exemple. Il a déclaré que Microsoft ferait un « travail spécifique » pour aider à faire fonctionner correctement n’importe quel jeu sur Switch afin de « prendre complètement en charge leur plate-forme ». Il a mentionné comment Microsoft le fait déjà avec les versions Switch et PlayStation de sa franchise Minecraft.

« Minecraft et Call of Duty sont des jeux différents. Mais de la façon dont vous obtenez des jeux sur Nintendo, comment vous dirigez une équipe de développement qui cible plusieurs plates-formes, c’est l’expérience que nous avons », a-t-il déclaré.

Spencer n’a pas évoqué la possibilité que Call of Duty arrive sur Switch en tant que jeu cloud en streaming comme beaucoup d’autres l’ont fait avant lui. L’option de streaming pourrait, en théorie, permettre à un jeu plus exigeant techniquement comme Call of Duty de fonctionner correctement sur une machine moins performante comme le Switch, bien que tout dépende de la force et de la cohérence de la connexion Internet.

Call of Duty: Ghosts de 2013 était la dernière entrée de la série à venir sur une plate-forme Nintendo, dans ce cas la Wii U. Il y a une histoire de tireurs haut de gamme à venir sur Switch avec des adaptations fidèles, y compris Doom Eternal, qui était un port impressionnant.

L’annonce de l’arrivée de Call of Duty sur Nintendo en attendant l’approbation de l’offre d’achat d’Activision Blizzard par Microsoft a été considérée par beaucoup comme une manœuvre politique de Microsoft pour encourager la Federal Trade Commission à approuver l’accord. Un point de friction majeur a été que Call of Duty devienne potentiellement exclusif à Xbox. Microsoft a également proposé à Sony un contrat de licence de 10 ans pour Call of Duty, mais la société n’a pas encore confirmé si elle l’a accepté ou non.

La FTC aurait l’intention de discuter de l’accord lors d’une discussion à huis clos demain, le 8 décembre, et un vote pourrait être prononcé à ce moment-là. Il a été rapporté que la FTC était « susceptible » d’intenter une action en justice pour potentiellement empêcher l’accord de se produire.

Les produits discutés ici ont été choisis indépendamment par nos éditeurs. Oxtero peut obtenir une part des revenus si vous achetez quelque chose présenté sur notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*