Interview : Shelley Hennig et Holland Roden sur Teen Wolf : le film

Le rédacteur en chef de ComingSoon, Tyler Treese, s’est entretenu avec Teen Wolf : le film étoiles Shelley Henning et Holland Roden sur le retour à Beacon Hills des années plus tard. Le film sera disponible en streaming le 26 janvier.

« Dans le film Paramount +, une pleine lune se lève à Beacon Hills, et avec elle, un mal terrifiant a émergé », lit-on dans le synopsis. « Les loups hurlent à nouveau, appelant au retour des Banshees, des Werecoyotes, des Hellhounds, des Kitsunes et de tous les autres métamorphes dans la nuit. Mais seul un loup-garou comme Scott McCall, qui n’est plus un adolescent mais toujours un Alpha, peut rassembler à la fois de nouveaux alliés et réunir des amis de confiance pour lutter contre ce qui pourrait être l’ennemi le plus puissant et le plus meurtrier qu’ils aient jamais affronté.

Tyler Treese : Shelly, l’une des choses intéressantes à propos de Teen Wolf : The Movie est qu’il y a eu un saut dans le temps. Qu’est-ce qui était le plus intéressant dans le fait de revenir en tant qu’ancienne version de Malia ?

Shelley Hennig : Oh, eh bien, ça m’a donné l’occasion de montrer une autre facette d’elle. Cela nous a donné à tous cette opportunité et je n’étais pas sûr de ce que ce serait. Puis, en lisant le scénario, j’ai juste ressenti une vulnérabilité et j’ai personnellement ressenti une vulnérabilité. C’était donc amusant d’intégrer cela et de voir Malia se tortiller un peu. Elle n’est pas si au courant des choses. Je pense qu’elle essaie, mais elle est un peu nerveuse. Elle est un peu agitée. C’est une petite connasse que tout le monde lui a laissée à Beacon Hills. Il y avait juste beaucoup à jouer. Je me sentais vraiment vivant et j’étais content.

Holland, cela doit être spécial qu’une si grande partie de la distribution soit revenue pour ce film, à la fois de manière créative et pour les stars. À quel point était-ce génial d’être là-bas avec tant de visages familiers ?

Hollande Roden : Juste surréaliste. J’assimile cela à revenir pour les vacances quand vous avez eu neuf frères et sœurs en grandissant. Littéralement, on a l’impression de rentrer par la porte d’entrée et Papa Jeff [Davis, creator of the Teen Wolf television series] fait des cookies !

Jeff a écrit le scénario et Russell [Mulcahy, director of the movie] avait réalisé 40 épisodes de l’émission télévisée. Je suis sûr que l’implication de ces créatifs clés a totalement fermé la porte à toute question de savoir si ce serait fidèle à la série parce qu’ils sont les chefs de file. À quel point était-ce spécial de savoir que ce film allait vraiment s’appuyer sur la série et qu’il n’allait pas être une coquille de lui-même?

Shelley Hennig : Eh bien, tout d’abord, c’est la sécurité exacte qui nous a permis de dire si facilement oui à faire le film. C’est avec tous ceux que nous connaissons et aimons et nous avons déjà créé une série et maintenant, en faisant le film, c’était un espace sûr. Mais aussi la raison pour laquelle j’ai eu autant de chance de rejoindre l’émission, c’est parce que j’ai eu l’occasion de la tester pendant environ une semaine. J’étais très naïf face au succès de l’émission.

Donc pour moi, il s’agissait des gens, de rester et d’être si privilégié de faire partie de ce casting. Donc, quand vous dites des gens comme Jeff et Russell, je me dis : « Ouais, c’est pour ça que j’étais là. » Puis j’ai appris à quel point le spectacle était incroyable. Nous sommes vraiment fiers. Nous sommes vraiment très fiers de faire partie du spectacle. J’ai commencé la saison 3. Voici un OG. Je ne peux pas imaginer ce que ça fait pour toi. Je dois récolter les bénéfices de ces gens adorables et je suis juste là pour le voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*