Le pop-off Vintage Device aide Astralis à dépasser OG dans un marathon de 96 rounds

[ad_1]

danois CS: ALLER L’équipe Astralis a enregistré l’un de ses meilleurs résultats ces derniers temps en se qualifiant pour la finale de printemps BLAST Premier de cette année, aux dépens d’OG. La série était aussi proche que possible, avec un triple mappeur avec deux 16-14 et une prolongation en fin de match décisif.

Il s’agissait du premier tournoi de niveau élite d’Astralis depuis le retour de dev1ce dans la gamme, et le légendaire AWPer a bien performé dans l’ensemble, enregistrant un +31 K/D et une note de 1,11, par HLTV, sur les onze cartes jouées.

L’appareil a joué un rôle important dans le succès d’Astralis, terminant avec le meilleur rapport K / D dans le match serré.

La série a commencé sur Inferno, où les deux camps ont mis en place un côté T inhabituellement fort, marquant la majorité de leurs rounds du côté offensif d’une carte autrement CT. Après avoir pris une avance de 8-7 en première mi-temps, les Danois n’ont pas réussi à enchaîner quoi que ce soit sur la défense, perdant les six premiers tours de suite avant de riposter. Cependant, ils n’ont pas été en mesure de faire passer les choses sur la ligne car degster est devenu nucléaire sur le CS: ALLER carte, perdant un embrayage 1v2 à 14-15 pour ne pas réussir son propre choix de carte.

Le drame s’est poursuivi sur Vertigo : cette fois, flameZ a joué le rôle du hard carry pour OG avec 33 kills sur les 30 rounds joués, mais les performances efficaces de dev1ce ont fait la différence sur la carte.

L’équipe internationale a pris une avance étroite du côté T et a finalement obtenu une avance de 14-12, mais un gla1ve autrement en difficulté a trouvé quelques éliminations percutantes à la fin pour pousser la série vers un décideur sur Ancient.

Les Danois ont remporté la manche du couteau et ont surpris le public en choisissant le côté T pour commencer, allant à contre-courant du métagame sur la carte. Cependant, leur décision a été immédiatement justifiée car ils ont pris une avance de 10-1, grâce aux solides performances individuelles de BlameF et Gla1ve. Bien que OG se soit rallié et ait remporté les quatre tours suivants, il semblait que les Danois étaient clairement aux commandes.

Cependant, ils ont eu autant de mal sur le côté défensif des choses qu’OG, avec de mauvaises prises de site de dev1ce et Xyp9x s’avérant particulièrement problématiques. Degster et co. a remporté huit des neuf premiers tours en seconde période, prenant la tête avec un score de 13 à 11. Cependant, leur économie était suffisamment fragile pour que la victoire consécutive d’Astralis ait démoli leurs finances, nécessitant un miracle écologique tour pour revenir sur le plateau.

En fin de compte, ce sont les Danois qui ont atteint les 15 tours les premiers, avec une seule chance de terminer le match en temps réglementaire. OG a tenu bon et est resté en vie, mais une prolongation remplie d’erreurs leur a tout coûté alors qu’Astralis les a poussés jusqu’au Spring Showdown.

Avec ce résultat, gla1ve and co. ont décroché leur billet pour la finale printanière de BLAST Premier à Washington. Puisqu’ils n’ont pas réussi à se qualifier pour les IEM Katowice, leur prochain grand tournoi sera la saison 17 de l’ESL Pro League, à partir du 22 février.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*