La F1 aurait ajouté 17 milliards de dollars à la valeur de 21 milliards de dollars de Liberty Media

La F1 est considérée comme le summum du sport automobile par la plupart des fans de course du monde entier. Depuis sa création en 1950, il a créé certains des plus grands départs sportifs que le monde ait jamais vus, notamment Ayrton Senna, Michael Schumacher et Lewis Hamilton.

Cependant, la popularité de la F1 était limitée à certaines régions géographiques alors qu’elle luttait pour se développer dans des pays comme les États-Unis. Cela a radicalement changé depuis que Liberty Media a repris le sport avant la saison 2017. La popularité de la F1 est montée en flèche depuis et le nombre de téléspectateurs augmente chaque année.

Les docu-séries Drive to Survive de Netflix ont également joué un rôle très important dans la croissance de la F1. Pour les fans qui découvrent le sport, le spectacle donne un aperçu de la vie des pilotes de F1 sur et hors piste, ce qui rend le DTS très attrayant. Ces facteurs ont conduit à une immense augmentation de la valorisation de F1 et de Liberty Media.

Lisez aussi: Le patron d’Aston Martin pense que Fernando Alonso sera meilleur pour eux que Sebastian Vettel ne l’était

Liberty Media a fait des gains massifs après avoir acheté F1 pour 4,4 milliards de dollars en 2017

Liberty Media a réalisé une prise de contrôle de F1 en 2017 pour un total déclaré de 4,4 milliards de dollars. Récemment, Forbes a révélé que la société est évaluée à 21 milliards de dollars, dont F1 contribue à hauteur de 17 milliards de dollars. C’est un énorme retour sur investissement pour l’entreprise qui a changé le sport.

Forbes a également désigné Liberty Media comme «l’empire sportif le plus précieux au monde». Drive to Survive a énormément contribué à cette croissance massive, en particulier aux États-Unis, car c’était un marché que la F1 avait du mal à pénétrer.

Le Grand Prix des États-Unis était un pilier du calendrier depuis 2012, mais 2021 a vu le premier GP de Miami avoir lieu, ce qui signifie que nous avons vu deux courses américaines la saison dernière. En 2023, il y aura encore une autre course aux États-Unis avec le Grand Prix de Las Vegas qui fera ses débuts.

Lisez aussi : « Charles Leclerc n’est pas au même niveau que Max Verstappen »

Liberty Media a refusé de vendre la F1 pour 20 milliards de dollars

Plus tôt ce mois-ci, un consortium soutenu par l’Arabie saoudite a offert 20 milliards de dollars à Liberty Media pour leur acheter les droits F1. Cette offre, cependant, a été rejetée instantanément. Le Fonds d’investissement public saoudien n’a cependant pas été rebuté par ce rejet. C’est une énorme entreprise qui possède également le club anglais de Premier League Newcastle United.

Liberty Media, cependant, ne souhaite pas abandonner la F1, qui a été un investissement extrêmement précieux pour eux.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*